AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (william), don't let go -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : Steven Yeun.
▴ inscrit le : 08/11/2016
▴ messages : 540
▴ multi-comptes : Rhett, Polly et Ariane -
▴ points : 720
▴ crédits : entre deux mondes +av
MessageSujet: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 14:21

(wil)liam bakh
une citation ici, mettre une citation, ce que vous voulez.

The Day Will Come When You Won't Be
nom : Bakh ; là où il travaillait, il s'était inventé un nom américain - comme beaucoup d'autres, un nom de scène qui ne ferait pas trop tâche dans le paysage. Aujourd'hui, on se contrecarre de savoir s'il s'appelle Chang, Giles, etc. prénom : William, surnommé Liam et (beaucoup plus rarement) Bill. âge : trente ans.  trente-et-un, un jour peut-être. date et lieu de naissance : 12/08/1986, Los Angeles (CA). nationalité : américaine, il est né et à vécu en Californie. origines : coréennes, même si les grands esprits continuent à le considérer comme étant un petit chinois. situation civile : divorcé, d'un mariage qui aura duré dix jours grand maximum. Il s'est battu inlassablement contre les sentiments qu'il entretenait, et entretient toujours, pour la traîtresse. Celle d'avant tout ça, avant toutes ces merdes. ancien métier : réalisateur, ça rapportait, ça rajoutait une masse à son patrimoine déjà bien conséquent. ancien lieu d'habitation : Los Angeles, Californie. La ville où tout va vite, où les gamins plein d'espoirs galopent à la sortie du lycée. campement actuel : s'il a appartenu aux murs de Fallon pendant un temps, il est à présent à Fernley. groupe : the next world. crédits : avatar par entre deux mondes.  

just survive somehow •

(001), Les Bakh étaient une famille réputée à Los Angeles, les géniteurs de Liam tenant l'compte d'une chaîne d'hôtels à travers tous les Etats-Unis. Malgré le divorce de ses parents, leur affaire a tenu bon et a continué à proliférer. Liam ne s'est jamais senti obligé à quoi que ce soit ; s'il est entré dans le monde de la réalisation, c'était par amour de l'image, non pas pour supporter la moindre de ses dépenses.  (002), Sa famille est grande puisque recomposée. Sa mère s'est remariée quelques mois après son divorce, tandis que son père est resté dans une logique qui allait à l'encontre de toute relation durable. (003), En 2005, il eut une aventure avec une actrice dont il s'occupait de la réalisation du film ; elle n'était ni très jolie, ni très talentueuse, mais elle était joyeuse. En août 2006, elle revint vers lui, un bébé dans les bras et prit la poudre d'escampette le jour même. Il ne s'était pas attendu à devenir père si tôt, surtout de manière si précipitée et surprenante. Mais Victoria lui apporta son lot de joies et de peines, elle lui donna des sensations qu'il peina à retrouver après sa mort. (004), Victoria contracta une leucémie en 2010 et mourut trois ans plus tard. L'horreur de la situation poussa Liam dans ses derniers retranchements et, s'il avait toujours eu un petit faible pour l'alcool et ses bienfaits éphémères, tout s'accéléra après la disparition de sa fille. Conscient de sa situation, il entra en cure de désintoxication en décembre 2013. (005), Il y rencontra une jeune femme qui se faisait appeler Rebecca – et il l'aima. Il aima cette menteuse, il tomba pour cette traîtresse. Elle était sa sauveuse, celle qui parvint à atténuer ce trou béant qui logeait dans sa poitrine. Elle devint sa fiancée mais leur union n'atteignit jamais le mariage puisqu'il découvrit sa véritable identité ; Rebecca s'appelait Sam, Rebecca n'était pas celle qu'elle prétendait être mais une escroc qui voulait lui retourner les poches. Elle refusa de lui rendre sa bague de fiançailles. Grand bien lui fasse, qu'elle la garde. (006), Il retomba rapidement dans ses travers, en prétendant que tout semblait parfaitement normal. Mais Liam fut pris de court – la Californie commençait à être ravagée par un virus qui semblait tuer les gens, et les ramener à la vie en les dotant d'un seul instinct : celui de se nourrir. Lorsque cela sembla atteindre Los Angeles, il se précipita chez sa famille mais ses parents, frères, sœurs, étaient déjà partis. (007), Liam était seul. Pour la première fois de sa vie, personne n'était là pour lui dire que tout irait mieux. Il suivit alors les instructions données par les médias, et se rendit jusqu'au camp de survivants le plus proche. Là-bas, il se sentait en sécurité mais cela ne fut que de courte durée ; en décembre 2016, les rôdeurs envahirent rapidement les bâtiments et ne tardèrent pas à mettre l'armée à terre. (008), Durant sa course, il sauva une petite fille polonaise qui ne parlait pas un mot d'anglais. Ils inventèrent leur propre langage et communiquèrent du mieux qu'ils le purent ; il se sentait étrangement proche de cette gosse, de sa candeur, de ce regard aimable qu'elle portait sur le monde. En juin 2016, Gretchen lui apprit qu'elle avait ouvert la porte du camp aux rôdeurs. Que des gosses du camp avaient volé sa poupée. Qu'ils avaient mérité de mourir. Alors il prétendit vouloir jouer à cache-cache, et l'abandonna dans les bois. (009), Début septembre 2016, il rejoignit Fallon et y passa deux mois somptueux. Deux mois où rien, absolument rien, ne vint troubler une existence qu'il trouvait paisible de nouveau. Il avait une bouteille dans son sac. Une bouteille qu'il ne voulut ouvrir que lorsque Rebecca – ou Sam – ou peu importait son prénom arriva à son tour à Fallon. (010), Mais Sam l'en empêcha et, suite à leur dispute, elle se proclama coupable, prétextant posséder cette bouteille. On la dégagea, et Liam la suivit. Il abandonna Fallon, s'offrant à une lutte à laquelle il aurait voulu s'échapper, pour ne pas la laisser seule. Sur leur route, il sauve un survivant de Fernley entouré par les rôdeurs ; et Sam se lança à sa suite pour le sauver, lui. (011), Désormais à Fernley, Liam essaie d'y déposer sa marque. Sociable, il s'intègre au milieu de tous ces survivants, préférant ne rien dire à propos de son passé, à propos de cette gamine abandonnée au milieu de la forêt, à propos de cette gosse qui a certainement servi de bouffe pour rôdeurs. Il ne parle pas de lui, il ne parle pas de ce qu'il a vécu.


(camps) • depuis combien de temps êtes vous dans votre camp ? Quel rôle avez vous dedans ?

Il n'est à Fernley que depuis quelques semaines, en tant que récupérateur. Il s'intègre, il parle, il sourit, il va vers les autres survivants. Pourtant il est secret, malgré la gentillesse qui semble l'entourer. Son passé, personne n'en a entendu parler ; on sait qu'il était réalisateur à Los Angeles, qu'il était un héritier de l'empire immobilier Bakh (un empire à présent réduit à l'état de cendres), qu'il a perdu sa fille à la suite d'une leucémie. Mais il y a un écart entre ce qu'il a vécu et son arrivée à Fallon, puis à Fernley. Il y a des mois dont il ne parle pas. On pense qu'il est traumatisé, ou qu'il a vécu tout son temps sur les routes. Qu'il n'a rien vu d'extraordinaire ou qu'au contraire, ce qu'il a enduré est si horrible qu'il n'arrive pas à en parler.


penthésilée || ophélia
ft. steven yeun || scénario de bb sam.

âge : 23 ans, meh. fuseau horaire : le pays de la sauce à la menthe (et mine de rien, c'est pas mal du tout). fréquence de connexion : tous les zzzours, mais incapable de rp le weekend, vous voilà prévenus mes chers enfants. où avez vous connu le forum : grâce à un gros chou volant. avis & suggestions : il pue du cul. votre mot de la fin : ce scénario est à mouééééé, à mouéééé. :gaa:


Dernière édition par Liam Bakh le Lun 14 Nov - 13:15, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : Steven Yeun.
▴ inscrit le : 08/11/2016
▴ messages : 540
▴ multi-comptes : Rhett, Polly et Ariane -
▴ points : 720
▴ crédits : entre deux mondes +av
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 14:22

we are the walking dead
NO ANGELS.


but tell me now, where was my fault
in loving you with my whole heart.



CHILDREN'S HOSPITAL, LOS ANGELES, CALIFORNIA (JULY 2013) ★ Le monde semblait tourner au ralenti. Les murs étaient d'un blanc étincelant et l'odeur y était particulière ; les senteurs ne rappelaient en rien les fragrances naturelles des fleurs, malgré leur présence constante tout le long de cet étage. L'étage des gosses mourants, ceux qui n'feront pas long feu. On ne lui avait pas dit ça comme ça, on lui avait fait miroiter des espoirs vains, on l'avait placé sur le chemin si gracile d'une guérison possible. Mais à présent qu'il tenait la main – si blanche, si frêle – de sa fille dans la sienne, il était face à la mort. Il ne reconnaissait plus celle qui avait fait sa joie pendant quelques années. Tout avait été trop court et désespéramment, il essayait de rattraper tout ce qu'il avait manqué, n'ayant cure des délais, se foutant royalement de la bienséance. Sa fille, sa Victoria, était en train de mourir. Sur son crâne, plus un seul cheveu ne se trouvait. Son corps entier était relié à des tuyaux dont il avait perdu l'compte. Ses paupières s'ouvraient, se refermaient. Lentement. Liam aurait voulu bousculer le monde, le renverser, tabasser l'premier venu pour une seconde chance – pour que cette maladie qui rongeait le sang de son enfant soit donnée à quelqu'un d'autre. A lui, ou non, peu lui importait. Il aurait tout fait pour la sauver, mais ce n'était plus de sa responsabilité, cela ne l'avait jamais réellement été de toute façon. La leucémie gagnait du terrain, remportant alors la vie d'une douce concurrente. Liam ne l'acceptait pas. Depuis le début, il avait été focalisé sur les meilleures manières de sauver la vie de Victoria et l'échec n'avait jamais été envisagé. Jamais, pas une seule putain de seconde. Il était face à une réalité qu'il ne parvenait pas à assimiler, qui était beaucoup trop douloureuse pour être envisagée. Il haïssait viscéralement cet hôpital ; tout était trop blanc, aseptisé. Et sa fille était là, allongée et fatiguée. Et lui, impuissant, qui la regardait comme s'il ne l'avait jamais vue d'sa vie. « il faut que..il faut que j'aille t-travailler. Je reviens c-ce soir. » il ravalait ses larmes. Sois un adulte, putain, agis en homme. Mais il n'en avait plus rien à foutre d'être un homme, ou le fantôme de ce qu'il était – Victoria n'allait pas tarder à disparaître. Il n'était pas sot, il le constatait. Et s'il voulait s'effondrer, il ne laisserait aucune barrière sociale l'en empêcher. Il se mordit la lèvre inférieure, esquissa un sourire que sa fille lui rendit. Elle semblait en paix avec elle-même mais elle était jeune encore, elle n'était encore qu'une enfant un peu rêveuse et pas très aux faits avec les choses de la vie. Ils n'avaient pas parlé de ce qui lui arriverait de l'autre côté, ils n'avaient jamais évoqué le sujet. « je t'aime » elle ferma les yeux. « ne pars pas. » cette demande allait bien au-delà ce qui était en leur pouvoir ; mais peut-être que s'ils se battaient encore et encore, peut-être que s'ils levaient les boucliers en chœur, peut-être que - et il agissait égoïstement. Liam était conscient de la douleur de sa fille, de ce qu'elle devait ressentir à ce moment-là, de ce besoin qu'elle avait sans doute de faire taire ce tourbillon abominable dans lequel son corps avait été emporté. Il ferma les paupières. Peut-être que s'il imaginait que tout cela n'était qu'un rêve, peut-être qu'il gagnerait la guerre.

Evey laissa tomber un lourd dossier sur la table basse, puis brandit une clef USB sous le nez de son demi-frère. L'expression faciale de Liam ne frémit guère. « Tu sais, quand je t'ai donné la clef d'chez moi, je pensais pas que tu- » « c'est pour t'aider » « -ferais irruption dès que l'occasi- » « c'est pour T'AIDER. » Evey n'élevait jamais la voix, c'était un truc chez elle. Elle était toujours pimpante, souriante, agréable. Quant à Liam, disons qu'il n'arrivait pas vraiment à se relever de sa dernière cuite qui datait de la veille. Il repensa à la bouteille de whisky vide qui trônait quelque part dans le garage. Il repensait à ce qu'il avait dit à sa gosse, à tous les mensonges qu'il avait préféré baver au lieu de lui faire prendre compte de la vérité. Elle était morte – et il n'arrivait plus à rien. Il n'avait plus aucune raison de vivre et jamais il n'avait pensé dire ça à son âge, mais il aurait préféré crever plutôt que d'avoir à subir tout ça. Les étapes du deuil. Une foutue connerie. Evey lui présenta la clef USB et le pressa à la prendre. Il la fit glisser entre ses doigts, épouser ses phalanges. Sa gueule de bois lui faisait prendre une vision inattendue de son entourage et des objets qui l'entouraient. C'était comme si – comme s'il vivait en dehors de son corps et n'était que spectateur de ce qu'il orchestrait. « y a un fichier PDF dessus, et un Powerpoint. J'y ai passé ma semaine, expliqua-t-elle, c'est un truc pour t'aider. C'est mon plan. » « ton plan ? » « mon plan pour t'aider. » Doucement, Liam reposa la clef sur le dossier et esquissa un sourire bref. « mais j'ai pas besoin d'aide, Evey. » sa sœur pinça ses lèvres, attendit quelques secondes avant de s’asseoir. « Alors, je présume que tout va bien ? » Liam acquiesça « Évidemment que tout va b- » et il repensa à tous ces soirs où il avait préféré la bouteille à la compagnie de ses proches. Il repensa à la bouteille de whisky dans le garage, oui, mais aussi à toutes les autres qui l'avaient précédée. Il repensa à tout ce qu'il essayait de refouler mais qui le submergeait inlassablement. Il repensa à sa fille. Il repensa à son visage, au son de sa voix – il se demandait parfois s'il l'oublierait un jour, cet éclat vocal - clair et cristallin - qui l'avait souvent rendu heureux. « non, ça va pas. » il l'avait lâchée, la bombe. You're not alright love.

UNKNOWN PLACE, NEVADA (JUNE 2016) ★ La chaleur le rendait tout étourdi. Et la gamine aux longs cheveux blonds tourbillonnait autour de lui, elle n'était que joie – foutue petite psychopathe, pensa-t-il alors. Et tout, absolument tout, le rendait suspicieux. Elle avait réussi à se jouer de lui, à lui faire croire avec ses quelques mots d'anglais qu'elle n'était qu'une gosse avec ses espoirs enfantins, et ses soucis bien futiles. Cela n'avait jamais été le cas, sans doute pas le moindre instant. Liam esquissa un sourire léger, tout en douceur « On va jouer à un jeu, Gretchen. » « Jeu. » répliqua-t-elle joyeusement. « Je compte jusqu'à dix, va te cacher. Ca-cher. » Il ferma les yeux. Un. Il l'entendit rire. Deux. Il se souvenait du camp dans lequel il l'avait vue pour la première fois. Elle faisait partie d'une petite famille, des polonais, dont les membres ne parlaient pas un traître mot d'anglais. Trois. Et un jour les rôdeurs avaient envahi le camp ; peu à peu, c'était parti d'une morsure et ça avait fini en guerre. Il l'avait vue, cette gamine, et il l'avait sauvée. Quatre. Ses paupières se rouvrirent, tandis qu'il continuait à compter. Il fit volte-face, et s'engouffra dans la forêt, s'éloignant un maximum de la rivière. Là où elle pourrait le trouver, et il ne voulait pas la revoir. Cinq. Ils avaient inventé leur propre langage. Et un jour, elle lui avait dit que les méchants américains avaient volé sa poupée, alors elle avait ouvert les portes du camp une fois la nuit tombée. Ils l'avaient mérité, avait-elle dit. Six. Alors tout avait tremblé, tout avait pris une tournure à laquelle il ne s'était jamais attendu. Il avait vu ce qu'il y avait de pire chez les gens, mais dans le cœur d'une petite fille qui aurait pu être sienne. Sept. Il accéléra l'allure, s'éloignant de l'endroit où il l'avait entendue se cacher, se courbant, s'étirant. Huit. Il commença à courir. Neuf. Il hurlait à présent. Dix. Il s'arrêta, ne regarda pas en arrière. Il contracta ses poings, ses ongles rongés s'enfonçant dans sa chair où des demi-lunes rougeâtres prirent position.

FERNLEY, NEVADA (NOVEMBER 2016) ★ Sam. Emmerdeuse de première, putain, il fallait la voir se mêler de ce qui ne la regardait pas. Elle en avait rien à foutre de ce qu'il ressentait de toute façon, elle qui avait voulu se jouer de lui des mois plus tôt ; alors où trouvait-elle son intérêt à venir vers lui ? Qu'aurait-elle à gagner à lui adresser la parole ? Liam aurait aimé l'imaginer pétrie de bonnes intentions, mais elle l'avait déjà pris au piège et la bague de fiançailles qu'elle avait gardée au doigt – pour il ne savait quelle raison, il n'avait pas encore eu l'audace de le demander – en était la preuve flagrante. Et pourtant – il avait été heureux d'la voir à Fallon. Il avait eu envie de l'enlacer, de sentir son corps contre le sien, de se prouver à lui-même qu'il ne rêvait pas, que son imagination n'avait pas eu raison de sa vision. Il avait été odieux, évidemment, c'était bien tout ce qu'il pouvait se permettre. Il n'était plus capable de se mentir à lui-même, de vivre dans un monde chimérique où n'était que noir et blanc – il l'aimait Sam. Il l'aimait encore, sûrement autant qu'il essayait de la haïr. Elle l'avait ramené à la vie à un moment où il s'était cru mort, prêt à faire le grand saut, elle l'avait aidé à sa manière pour mieux le trahir par la suite. Et il avait tout essayé. Il avait baisé à s'en faire mal, il avait même épousé une actrice de seconde zone aux gros nibards – pour la larguer quelques semaines après – et tout ce à quoi il avait pensé, c'était Sam. Et il aurait voulu s'exploser la cervelle pour l'en faire se déloger, il aurait voulu être en paix avec tout ce qu'il avait vécu. Il en était incapable. A Fallon, elle l'avait sauvé. Elle avait préféré se faire accuser à sa place, brandissant la bouteille de whisky qu'il avait eu envie de s'enfiler. Il l'avait rejointe aux portes de la ville quelques instants après son renvoi - il avait préféré ne pas la savoir seule, abandonnant le confort de la ville fortifiée au danger alentour. Et c'était con, vraiment, d'une connerie rare. Il s'accrochait à elle, restait à ses côtés, pensait à elle lorsqu'il préférait bouffer un tantinet d'indépendance. Mais il lui demandait si elle allait bien, si tout se passait correctement – dans la mesure du possible. Ils formaient un duo et ce, depuis qu'ils se connaissaient. Mais elle l'avait trahi, humilié. Il se demandait parfois s'il en faisait trop.
Mais il avait le droit d'en faire trop.

_________________

frayed my heart, now your pulling the thread so my life's where you lead though I'm lost in ways words can't explain, still I know where I should be and I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight. I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight.@to kill a king


Dernière édition par Liam Bakh le Lun 14 Nov - 12:33, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : stephen amell.
▴ inscrit le : 27/10/2016
▴ messages : 800
▴ multi-comptes : absalon, jemma, evey et silas.
▴ points : 731
▴ crédits : scarlett glasses (avatar).
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 14:27

MON GROS CHOU TU ES TROP SEXY :brille: :puppy: :puppy: :puppy: :puppy: :eee: :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :kissou: :kissou: :kissou: :kissou: :kissou: :flirt: :flirt: :flirt: :brille: :brille: :brille: :bed: :bed: :bed:
Jte fais des bébés :crazy: :sex: :sex: :ily:
et tiens, kdo :angel:

Spoiler:
 

_________________
I'm no good without you
Temperature is dropping, temperature is dropping, I'm not sure if I can see this ever stopping, Shaking hands with the dark parts of my thoughts, no. You are all that I've got, no. I want the markings made on my skin, To mean something to me again. Hope you haven't left without me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : Steven Yeun.
▴ inscrit le : 08/11/2016
▴ messages : 540
▴ multi-comptes : Rhett, Polly et Ariane -
▴ points : 720
▴ crédits : entre deux mondes +av
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 14:28

MON GROS CHOU D'AMOUR :bed: :bed: :bed: :bed: :bed:
viens avec moa sur mon cheval blanc, les meufs c'est chiant :no:

(et serait-ce mon kdo de noël ? :hola: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 14:30

YEEEEEEEEES GLEGGIE GIMME GLEGGIE :eee: :eee: :angel: :bed: :amen: :eee: :cry: :cry: :O.O: :bed: :v: :flirt: :kissou: :cutie: :aw: :bed: :O.O: :amen: :bed: :eee: :angel: :eee: :what: :what: :bed:

Mon ex t'es paaaaaaaaaaarfaite :bave: :luv: :lilheart;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : stephen amell.
▴ inscrit le : 27/10/2016
▴ messages : 800
▴ multi-comptes : absalon, jemma, evey et silas.
▴ points : 731
▴ crédits : scarlett glasses (avatar).
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 14:33

Liam Bakh a écrit:
MON GROS CHOU D'AMOUR :bed: :bed: :bed: :bed: :bed:
viens avec moa sur mon cheval blanc, les meufs c'est chiant :no:

(et serait-ce mon kdo de noël ? :hola: )

yep, pour toi, je change de bord :perv: :perv: :hihi: :flirt: :flirt: encore plus si tu as un cheval blanc :creep: j'espère que tu l'as appelé gris poil, comme le cheval de gandalf :flirt: :brille: :hihi: :puppy:

(ouais ton kdo de noël c'est des choux en photo, c'est trop bien hein ? :perv: :perv: :perv: )

_________________
I'm no good without you
Temperature is dropping, temperature is dropping, I'm not sure if I can see this ever stopping, Shaking hands with the dark parts of my thoughts, no. You are all that I've got, no. I want the markings made on my skin, To mean something to me again. Hope you haven't left without me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : Lauran Cohan
▴ inscrit le : 05/11/2016
▴ messages : 636
▴ multi-comptes : la funambule (sia).
▴ points : 1619
▴ crédits : wolfgang vava & endlesslove signa
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 14:49

*n'a pas eu la première place NOOOO :fire: :fire: dégage Nora et Josh de l'estrade*


NYAAAAAAAAAAAA
YOU'RE HERE

:choc:  :choc:  :choc:  :choc:  :choc:  :choc:  :choc:  :choc:  :choc:  :choc:




SORRY MAIS JE M'EN REMETS PAS DEPUIS QUE JE SAIS QUE TU PRENDS LE PERSO JE SUIS SO EXCITED
:red:  :red:  :red:  :red:  :red:  :red:  :red:  :red:  :red:  :red:  :red:
JOIE
RECONNAISSANCE
Ô GRATITUDE ULTIME JE T'ENVOIE DES ONDES D'AMOUR JTE JURE LA
:coeur:  :coeur:  :coeur:  :coeur:  :coeur:  :coeur:  :coeur:
:ily:  :ily:  :ily:  :ily:  :ily:  :ily:  :ily:  :ily:  :ily:  :ily:  :ily:  :ily:  :ily:
:sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:  :sex:
J'AI.. JE.. PAS DE MOTS. VRAIMENT. JE SUIS TELLEMENT EMOTIONS
AHJAIZEDBGGRF




:brille:  :brille:  :red:  :red:  :red:  :bave:  :bave:  :choc:  :choc:  :bed:  :bed:  :bed:  :coeur:  :coeur:  :ananas:  :ananas:  :eee:  :eee:  :eee:  :eee:  :ily:  :ily:  :ily:  :luv:  :luv:  :yay:  :yay:  :sex:  :sex:  :sex:  :yeeh:  :hii:  :O.O:  :O.O:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :tongue:  :pray:  :pray:  :pray:  :pray:  :lit:  :lit:  :lèche:  :lèche:  :lèche:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :douche:  :kiss:  :luvya:  :luvya:  :nuage:  :nuage:  :sweet:  :love:  :youpi:  :youpi:  :hug:  :maracas:  :haa:  :love:  :love:  :hiha:  :sifflou:  :hourra:  :rainbow:  :sheep:  :sheep:  :rabbit:  :panda:  :calinchou:  :tears:  :tears:  :gaa:  :gaa:  :brille:  :brille:  :red:  :red:  :red:  :bave:  :bave:  :choc:  :choc:  :bed:  :bed:  :bed:  :coeur:  :coeur:  :ananas:  :ananas:  :eee:  :eee:  :eee:  :eee:  :ily:  :ily:  :ily:  :luv:  :luv:  :yay:  :yay:  :sex:  :sex:  :sex:  :yeeh:  :hii:  :O.O:  :O.O:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :tongue:  :pray:  :pray:  :pray:  :pray:  :lit:  :lit:  :lèche:  :lèche:  :lèche:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :douche:  :kiss:  :luvya:  :luvya:  :nuage:  :nuage:  :sweet:  :love:  :youpi:  :youpi:  :hug:  :maracas:  :haa:  :love:  :love:  :hiha:  :sifflou:  :hourra:  :rainbow:  :sheep:  :sheep:  :rabbit:  :panda:  :calinchou:  :tears:  :tears:  :gaa:  :gaa:  :brille:  :brille:  :red:  :red:  :red:  :bave:  :bave:  :choc:  :choc:  :bed:  :bed:  :bed:  :coeur:  :coeur:  :ananas:  :ananas:  :eee:  :eee:  :eee:  :eee:  :ily:  :ily:  :ily:  :luv:  :luv:  :yay:  :yay:  :sex:  :sex:  :sex:  :yeeh:  :hii:  :O.O:  :O.O:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :tongue:  :pray:  :pray:  :pray:  :pray:  :lit:  :lit:  :lèche:  :lèche:  :lèche:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :douche:  :kiss:  :luvya:  :luvya:  :nuage:  :nuage:  :sweet:  :love:  :youpi:  :youpi:  :hug:  :maracas:  :haa:  :love:  :love:  :hiha:  :sifflou:  :hourra:  :rainbow:  :sheep:  :sheep:  :rabbit:  :panda:  :calinchou:  :tears:  :tears:  :gaa:  :gaa:  :brille:  :brille:  :red:  :red:  :red:  :bave:  :bave:  :choc:  :choc:  :bed:  :bed:  :bed:  :coeur:  :coeur:  :ananas:  :ananas:  :eee:  :eee:  :eee:  :eee:  :ily:  :ily:  :ily:  :luv:  :luv:  :yay:  :yay:  :sex:  :sex:  :sex:  :yeeh:  :hii:  :O.O:  :O.O:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :tongue:  :pray:  :pray:  :pray:  :pray:  :lit:  :lit:  :lèche:  :lèche:  :lèche:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :douche:  :kiss:  :luvya:  :luvya:  :nuage:  :nuage:  :sweet:  :love:  :youpi:  :youpi:  :hug:  :maracas:  :haa:  :love:  :love:  :hiha:  :sifflou:  :hourra:  :rainbow:  :sheep:  :sheep:  :rabbit:  :panda:  :calinchou:  :tears:  :tears:  :gaa:  :gaa:  :brille:  :brille:  :red:  :red:  :red:  :bave:  :bave:  :choc:  :choc:  :bed:  :bed:  :bed:  :coeur:  :coeur:  :ananas:  :ananas:  :eee:  :eee:  :eee:  :eee:  :ily:  :ily:  :ily:  :luv:  :luv:  :yay:  :yay:  :sex:  :sex:  :sex:  :yeeh:  :hii:  :O.O:  :O.O:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :tongue:  :pray:  :pray:  :pray:  :pray:  :lit:  :lit:  :lèche:  :lèche:  :lèche:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :douche:  :kiss:  :luvya:  :luvya:  :nuage:  :nuage:  :sweet:  :love:  :youpi:  :youpi:  :hug:  :maracas:  :haa:  :love:  :love:  :hiha:  :sifflou:  :hourra:  :rainbow:  :sheep:  :sheep:  :rabbit:  :panda:  :calinchou:  :tears:  :tears:  :gaa:  :gaa:  :brille:  :brille:  :red:  :red:  :red:  :bave:  :bave:  :choc:  :choc:  :bed:  :bed:  :bed:  :coeur:  :coeur:  :ananas:  :ananas:  :eee:  :eee:  :eee:  :eee:  :ily:  :ily:  :ily:  :luv:  :luv:  :yay:  :yay:  :sex:  :sex:  :sex:  :yeeh:  :hii:  :O.O:  :O.O:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :tongue:  :pray:  :pray:  :pray:  :pray:  :lit:  :lit:  :lèche:  :lèche:  :lèche:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :douche:  :kiss:  :luvya:  :luvya:  :nuage:  :nuage:  :sweet:  :love:  :youpi:  :youpi:  :hug:  :maracas:  :haa:  :love:  :love:  :hiha:  :sifflou:  :hourra:  :rainbow:  :sheep:  :sheep:  :rabbit:  :panda:  :calinchou:  :tears:  :tears:  :gaa:  :gaa:  :brille:  :brille:  :red:  :red:  :red:  :bave:  :bave:  :choc:  :choc:  :bed:  :bed:  :bed:  :coeur:  :coeur:  :ananas:  :ananas:  :eee:  :eee:  :eee:  :eee:  :ily:  :ily:  :ily:  :luv:  :luv:  :yay:  :yay:  :sex:  :sex:  :sex:  :yeeh:  :hii:  :O.O:  :O.O:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :tongue:  :pray:  :pray:  :pray:  :pray:  :lit:  :lit:  :lèche:  :lèche:  :lèche:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :dead:  :douche:  :kiss:  :luvya:  :luvya:  :nuage:  :nuage:  :sweet:  :love:  :youpi:  :youpi:  :hug:  :maracas:  :haa:  :love:  :love:  :hiha:  :sifflou:  :hourra:  :rainbow:  :sheep:  :sheep:  :rabbit:  :panda:  :calinchou:  :tears:  :tears:  :gaa:  :gaa:

Sincèrement. Merci. Genre : MERCI
:pray: :pray: :pray: :pray: :pray: :pray:
Je pensais pas avoir un Liam de si tôt alors tu fais ma journée, ma semaine, mon mois :mdr:
Surtout que ce soit toi qui le prennes je suis super super contente :luvya: :luvya: :DD:
J'ai tellement hâte de lire ta fiche et encore plus de rp et de faire évoluer ces deux petits :hihi: :hihi:
ça promet :tongue:
Et moi je dis Liam finira par lui pardonner :cry: :cry: :cry: sinon Sam va mourir dans ses larmes :mdr:
Puis Steven, je l'aime, rien que voir sa bouille de toast par ici ça me rempli de feels :brille: :brille: :ily: :ily: :ily: :luv:
Je t'ai déjà mp mais je vais continuer à te harceler me connaissant :hehe: tu sais où me trouver si tu as la moindre question :smile: même si t'en as pas d'ailleurs :lit: :lèche: :lèche:
Je vais prendre soin de toi tu verras :flirt: :flirt: :flirt: :flirt:
LOVE YOU :bitch: :lilheart; :coeur: :sex:

chargement d'émotions en cours:
 

je terminerais en laissant Rhett s'exprimer pour moi :mdr:
il a les mots justes  :hihi:  :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 14:55

Noooooon pas des gifs de Gleggie :cry: :cry: :cry: :cry: *meurt dans ses larmes*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 15:02

*rejoint Nora dans ses larmes :cry: *

Rebienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 17:31

GLEGGIE !! :red: :ily: :pray:
Ce couple perdurera à travers vous :luvya:
Bienvenue sur le fofo et bon courage pour ta fiche :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : Maggie Q
▴ inscrit le : 06/11/2016
▴ messages : 97
▴ multi-comptes : Non
▴ points : 220
▴ crédits : valyria (avatar)
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mar 8 Nov - 18:29

:puppy: :hihi: :bed: :coeur: :cute: Bravo pour le choix et rebienvenue :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Mer 9 Nov - 22:37

ce choix de ouf. :hug:
obliger je vais te refaire des avatars !
REWELCOME KOUA. :ananas:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Jeu 10 Nov - 1:43

La seule raison qui m'a fais regardé TWD ( et qui me la fait stoppé vue que j'ai su qu'il irait au paradis :tears: )
Re-Bienvenue ici avec ce super choix de scénario, Sam vas être aux anges de commencer le rp avec toi ( que je me ferrais un plaisir de lire en secret :nuage:)
Garde moi un lien héhé
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : lee pace
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 207
▴ points : 892
▴ crédits : shiya + tumblr
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Jeu 10 Nov - 18:30

*pleure toutes les larmes de son corps*

bienvenue ♥️
bonne chance pour ta fiche :red:


*re pleure toutes les larmes de son corps* xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Ven 11 Nov - 13:13

Rebienvenue chez toi belle gosse :héé:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : sam claflin
▴ inscrit le : 05/11/2016
▴ messages : 166
▴ multi-comptes : le magicien d'oz.
▴ points : 409
▴ crédits : ISHTAR / astra.
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Sam 12 Nov - 16:15

:tongue:  :tongue:  :tongue:  :tongue:
ce ship de malade. ce scénario parfait. j'suis trop pressée de lire vos rps.  :gaa:  :tinyheart:
c'est tellement beau de voir du gleggie, c'est trop d'émotion quoi.  :dead:  :baave:  :laugh:
rebienvenue à la maison et bonne continuation pour ta fiche. :choc: :tinyheart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Lun 14 Nov - 0:52

gnnnnnnhhh  :puppy:  :puppy: une chance qu'on peut se mettre du gleggie plein les yeux par ici, c'est un baume pour les cœurs déchirés c'est clair.  :bave:  :lucifer:  :creep:
liam est trop cool, digne de badass-sam.  :amen: ouais, on a ici une sœur ultra shippeuse du bakler.  :héé:
bon courage pour le reste de ta fiche.  :v:  :lilheart;  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : Lauran Cohan
▴ inscrit le : 05/11/2016
▴ messages : 636
▴ multi-comptes : la funambule (sia).
▴ points : 1619
▴ crédits : wolfgang vava & endlesslove signa
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Lun 14 Nov - 14:36

j'ai qu'une question :hm:
pourquoi t'es toujours pas en vert? :tongue:

cette fiche je l'aime :flirt:
j'ai commenté au fur et à mesure par mp mais la fin me convient autant que le reste :brille: :brille: j'ai qu'une envie rp avec toi :red: :red: :red: so auto-valide toi je te prie qu'on perde pas de temps :eee:
jte lègue officiellement Liam qui est désormais ton bébé plus le mien :héé:
(même s'il reste à Sam hein c'est évident :uu:)
je terminerais sur ces mots :luv: :luv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : Steven Yeun.
▴ inscrit le : 08/11/2016
▴ messages : 540
▴ multi-comptes : Rhett, Polly et Ariane -
▴ points : 720
▴ crédits : entre deux mondes +av
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Lun 14 Nov - 14:41

VOUS ETES TROP DES CHOUX D'AMOUR, JE VOUS AIME TOUS :brille: :puppy: :bed:

et Sam gheighsteoghseriothgosrte I AM COMING BABE. :gaa:

_________________

frayed my heart, now your pulling the thread so my life's where you lead though I'm lost in ways words can't explain, still I know where I should be and I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight. I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight.@to kill a king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : Lauran Cohan
▴ inscrit le : 05/11/2016
▴ messages : 636
▴ multi-comptes : la funambule (sia).
▴ points : 1619
▴ crédits : wolfgang vava & endlesslove signa
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   Lun 14 Nov - 14:47

t'es sexy en vert :héé:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (william), don't let go -   

Revenir en haut Aller en bas
 

(william), don't let go -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» William Delacroix [ Voleur ]
» William Sanders
» Nouvelle Garde [William]
» William Saule [validée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dead man's chest :: 
SAVE THE LAST ONE.
 :: family matters :: Welcome to the Tombs
-
Sauter vers: