AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 – death will have your eyes. (eli)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ethan hawke.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 144
▴ multi-comptes : felipe.
▴ points : 185
▴ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: – death will have your eyes. (eli)   Dim 20 Nov - 1:45

eli jensen murphy
i saw the devil today, he looked a lot like me.

The Day Will Come When You Won't Be
nom : murphy. un nom plutôt classique, qui lui a souvent valu le surnom de « murph », un peu partout où il allait. prénom : eli, jensen. il n'a pas de réel surnom — eli, c'est trop court pour ça. âge : quarante ans. il va sur ses quarante et un à grande vitesse, et ça ne lui fait pas un pli. date et lieu de naissance : un vingt-neuf décembre, à lethbridge, alberta, canada. il a néanmoins été élevé à willistion, dakota du nord, usa, à partir de ses huit ans. nationalité : il possède la double-nationalité canadienne et américaine. origines : son père était canadien, né d'un père canadien anglophone et d'une mère canadienne francophone : il parlait plus souvent français qu'anglais, ce qui a permis au garçon qu'il était d'apprendre les deux langues de manière simultanée puisque sa mère, elle, était américaine. situation civile : divorcé d'une ancienne épouse qu'il n'est pas certain d'avoir déjà réellement aimé. hanté par quelques souvenirs face auxquels il se retrouve aujourd'hui confronté, en voyageant avec un amour de jeunesse qu'on l'avait forcé à oublier. il en reste cependant le plus loin possible — ce nouveau monde n'est pas fait pour ça. ancien métier : ancien navy seal de l'us army, il avait néanmoins raccroché plusieurs années avant le début de l'apocalypse. lorsque tout a éclaté, il n'avait pas d'emploi, et traînait dans les bars et les clubs avec un éternel verre à la main. ancien lieu d'habitation : un petit appartement miteux qu'il occupait depuis son divorce, à idaho falls, en idaho, à proximité de tous les bars les plus abordables de la ville. campement actuel : il va, il vient. changeant d'endroit où vivre le plus souvent possible, pour éviter les pillards en tout genre. ne jamais s'établir au même endroit, trop longtemps. mais ne jamais la perdre de vue, quoi qu'il arrive. et dans l'fond, bien souvent, il lui laisse le choix d'où ils s'installent et de quand ils repartent. groupe : blood in the streets. crédits : hallows (avatar), blue walrus (gifs).  

just survive somehow •

(001), de toutes les capacités d'eli, sa résilience est sans doute celle qui lui a permis d'arriver là où il est aujourd'hui. la vie, elle continue. le monde, il ne s'arrête pas de tourner — et ça, eli, il le sait. ses parents sont morts, ses grands-parents sont morts. son meilleur ami est mort. puis, le monde s'est effondré. mais lui, il est toujours en vie. et aussi longtemps que ce sera le cas, il surmontera tout ça. parce que c'est comme ça qu'il fonctionne, et qu'il a compris depuis bien longtemps que les larmes ou la colère n'y changeraient rien. il ne niera pas sa tristesse ou sa nostalgie, c'est un fait ; mais ce qui est passé s'inscrit dans les souvenirs. le temps, lui, aide les plaies à se refermer, et il a simplement choisi de ne pas lui résister.  (002), eli, c'est un esprit logique et organisé. sa capacité à ne rien manquer, même du coin de l'oeil, rend son traitement de l'information encore plus performant. il analyse les situations avec une rapidité et une efficacité sans pareille, et il a le cerveau taillé pour fournir un plan précis et efficient dans les secondes qui suivent. il est méthodique et calculateur, sait comment mener à bien les objectifs qu'il se fixe. son grand sens de la stratégie en faisait un membre particulièrement apprécié de son unité, et ses capacités n'ont que très peu de fois été remises en question.  (003), eli, c'est un oeil. tireur d'élite chez les navy seal, son orientation au sein même de son corps d'armée n'a pas créé la moindre surprise dans son entourage. il aurait pu se spécialiser comme sniper, mais a préféré rester un peu plus proche de son unité. il a néanmoins toujours eu des réflexes plutôt impressionnants, et traînait la réputation de celui qui ne manquait jamais sa cible. aujourd'hui, les faits restent inchangés. et s'il y a bien une chose qu'il n'aurait d'ailleurs pas laissé l'alcool lui ôter, c'est bien cette capacité qu'il a à ne jamais tirer à côté. redoutable dès qu'il s'agit de viser, mieux vaut ne pas le sous-estimer — d'autant qu'il a conservé de ses années de service le réflexe d'avoir toujours une arme à sa portée. (004), eli, il ne dort pas beaucoup. d'aussi loin qu'il s'en souvienne, ç'a toujours été comme ça. peut-être que les choses ont empiré lorsqu'il a déménagé chez ses grands-parents, mais le souvenir est trop flou pour qu'il se permette de l'affirmer. et avec les années à l'armée, ça n'a rien arrangé. aujourd'hui, comme depuis de trop nombreuses années, il est ce type qui se couche souvent tard, et qui est toujours levé aux petites heures. et parfois, même, avant le lever du jour. les heures où le monde se tient encore ensommeillé sont sa vision idéale d'un moment où aller se défouler, et il n'est pas rare de le voir sortir faire son jogging entre cinq heures et six heures du matin. pour le reste, il conserve un sommeil relativement léger, et c'est à se demander comment il est capable de se reposer. pourtant, il le fait ; et lorsqu'on le voit traîner, il n'a pas l'air beaucoup plus fatigué que ceux qui dorment comme des loirs une fois la nuit tombée. il fait seulement partie de ceux qui n'ont pas besoin de plus de trois à cinq heures de sommeil par nuit. (005), avec les années, il a appris à condenser son impulsivité adolescente, et à devenir bien plus mesuré que ce qu'on n'aurait pu un jour imaginer. il a certes conservé ses sourires en coin et son sens de l'humour, cette petite répartie légère et dynamique d'il y a de trop longues années déjà, mais quelque chose en lui a indéniablement grandi et mûri. il a été forcé de faire la part entre la vie sur le terrain et le quotidien. forcé de trancher. et s'il a résisté, les premiers temps, est venu un moment où la fatalité n'a plus été possible à esquiver. aujourd'hui, il lui arrive de sourire avec nonchalance et de feindre agir en toute négligence, mais chacun de ses gestes est désormais contrôlé — et ce, même s'il a bu un peu trop durant le reste de la soirée. il se souvient que ses colères sont à éviter, et ne s'énerve pratiquement jamais. comme imperturbable, le seul moment où l'on peut deviner l'avoir irrité est celui où ses mots deviennent encore plus tranchants. et la ligne, elle, n'est franchie que lorsque toute trace de sourire ou de légèreté disparaît de ses traits. la violence n'est alors plus qu'à fleur de peau, et il est peu recommandé de continuer à tirer sur un bouchon qu'il s'efforce de maintenir enfoncé. parce que les années dans l'armée, elles ne sont pas loin. et au fond de son coeur, sous ses rictus légers et ses airs volontaires d'épave irrécupérables, l'homme est taillé pour se battre, et n'a jamais rien perdu de ses capacités.  (006), il est doté d'un sens de la justice, de la loyauté et de la responsabilité hors du commun. il sait parfaitement remplir les engagements qu'il se donne, et est capable de traîner une promesse sur une vie s'il le faut — voire jusqu'à la mort. il ne paie pas de mine, avec ses sourires nonchalants et ses verres qui se remplissent trop fréquemment ; mais confiez-lui votre vie, et il saura vous la garder intacte jusqu'au moment où ses capacités failliront. il ne supporte pas la déloyauté, ni la lâcheté. les choses, pour lui, doivent être mesurées et choisies. soupesées, et décidées après avoir été réfléchies. il ne montre que très peu d'ouverture à l'égard des retournements de veste qu'il juge sans fondements, et basés sur des vices tels que l'ambition, l'argent, ou le simple désir de survie. (007), on ne s'y attendrait pas en le voyant comme ça, mais il aime lire. un bon bouquin qui passe à portée de main n'est jamais de refus, et il sera curieux de tout, bien qu'ayant une préférence assez marquée pour la fiction réaliste, et les romans classiques. il a d'ailleurs décroché un diplôme en littérature, prenant comme nombre d'autres soldats des cours à distance, lorsqu'il était en détachement. aujourd'hui, même avec la fin du monde, il n'a rien perdu de ses anciennes habitudes. il traîne donc toujours quelques livres dans son sac. parmi eux, ses ouvrages préférés qu'il ne laisserait derrière lui pour rien au monde ; pour le reste, il profite du fait que les librairies ont été la dernière chose pillée pour prendre régulièrement quelque ouvrage qui serait resté sur des rayons. il n'est pas rare qu'il procède par échange, et laisse derrière lui un des livres desquels il accepte de se détacher, afin d'éviter d'être trop chargé. on dit qu'il n'y a pas assez de temps en une vie pour lire tous les livres que le monde a déjà écrit. pourquoi ne pas profiter de n'avoir plus rien d'autre à faire aujourd'hui ? (008), il a toujours eu besoin de son café. il a imité son grand-père dès trop jeune, sur ce point, et aujourd'hui ça ne le quitte plus. que la nuit ait été longue ou pas, il a toujours besoin d'avoir sa tasse le matin. c'est plus psychologique que physique, mais c'est comme ça. pas de lait, pas de sucre — et même pas d'alcool — ; rien que du café, noir et de préférence un peu allongé. et, alors, la journée était autorisée à commencer. après la fin du monde, il a gardé de quoi pouvoir faire du café et, régulièrement, il s'offre ce petit plaisir.  (009), la technologie ne lui manque pas. déjà avant tout ça, il n'avait jamais eu d'affinités particulière avec les appareils électroniques, et les considérait plus comme une nouvelle forme de plaie humaine qu'autre chose. il a toujours préféré vivre sans, et s'est donc adapté très rapidement à cette nouvelle vie forcée par l'épidémie. (010), il possède un esprit très pratique, et tourne naturellement les choses en métaphores lorsque vient le temps de s'expliquer. il applique les principes abstraits à la réalité, et est très bon pour aider à se faire une représentation. (011), de mémoire d'homme, ça fait bien longtemps qu'on ne l'a pas vu pleurer. il a les yeux secs, mais l'esprit en lambeaux malgré sa faculté de régénération. faut croire que l'un compense l'autre, dans sa vie. (012), eli, il ne passe pas sa colère dans les expressions faciale. mais son regard, lui, est d'une transparence sans pareille, et il deviendra noir dès que les bornes seront dépassées — d'une noirceur à en foutre des frissons le long de l'échine. lorsque les yeux changent, mieux vaut la boucler. après ça, y a plus qu'les poings pour parler. (013), depuis tout petit, il est doté d'un fort instinct de survie. ça s'accouple à merveille avec sa résilience naturelle, et ça a toujours surpris ceux qui le connaissaient : ce type sait survivre, aussi bien physiquement que psychologiquement. (014), déjà gamin, il griffonnait. aujourd'hui, il n'irait pas jusqu'à dire qu'il dessine, bien qu'on lui ait déjà acheté quelques croquis pour illustrer des articles ou des bouquins. c'est un simple passe-temps auquel il aime encore s'adonner de temps à autre. (015), il a toujours laissé une chance aux gens. même dans les pires moments de sa vie, il s'est montré réceptif aux autres. et il aurait pu continuer, si tout n'avait pas dérapé, et que l'individualisme n'avait pas révélé les pires facettes de sa personnalité. aujourd'hui, il ne fait plus confiance à personne d'autre qu'à elle. sans cesse aux aguets, incapable de relâcher son attention et de laisser qui que ce soit se mettre dans son chemin de survie. (016), y a des choses qu'il ne tolère pas. et quand il était plus jeune, on le traitait de foutu chevalier servant, à se braquer contre l'injustice et à ne pas hésiter à appliquer la loi du talion. aujourd'hui, les proportions sont différentes — mais les faits, eux, inchangés. (017), eli, il ne savait pas vraiment danser. surtout pas tout seul. mais la musique lui a toujours fait de l'oeil, et il apprécie particulièrement entraîner quelqu'un à sa suite pour esquisser quelques pas instinctifs. il dansait sur tout, pour tout, et s'il n'y avait pas de piste de danse aussi. tant que la musique lui plaisait — et donc datait d'au moins une quinzaine d'années —, il ne voyait pas pourquoi il s'en priverait. après tout, on n'avait qu'une vie. aujourd'hui, la musique n'est plus là pour bercer sa vie. mais il n'abandonne pas l'espoir de retrouver un phonographe et de pouvoir, un jour, réécouter de ces morceaux qui l'avaient toujours animé. (018), il conduit bien. mesuré et appliqué, il a les gestes efficaces et un contrôle précis de son véhicule, quel qu'il soit. il s'adapte à toutes les voitures, mais n'a en revanche pas le permis moto. et s'il conduit un peu vite, ce n'est jamais sans être conscient de ce qu'il fait. aujourd'hui, il a acquis suffisamment de connaissances en mécanique pour être capable de se servir de véhicules laissés à l'abandon. (019), il a la causette facile, mine de rien. pourtant, lorsque vient l'heure de se disputer, seuls ses yeux parlent. son corps se replie, et les mots arrêtent de couler. il préfère se taire que de ne dire quelque chose qu'il ne penserait pas, et chaque syllabe devient alors parfaitement ciblée, destinée à faire mouche. il pardonne généralement assez vite — mais attention à ne pas dépasser les limites, aussi lointaines soient-elles placées. (020), il possède un tatouage sur le pectoral gauche, un aigle surmontant un trident, et marquant son appartenance passée au corps des navy seal. ses plaques militaires, elles, étaient généralement chez lui, rangées pour ne pas attirer l'attention ; il les a néanmoins mises autour de son cou en quittant son appartement, et les garde là depuis. (021), il conserve toujours un glock dans sa ceinture, et un fusil de précision à portée de main. un couteau de chasse le long de sa ceinture. une lanière de cuir au fond de sa poche. toujours, de quoi se défendre. et s'il est désarmé, sa formation fait en sorte que ses mains lui suffisent. (022), contemplatif, il est capable de rester durant de très longs moments à regarder fixement les choses, et à les analyser. il enregistre, capte les petites beautés du monde au milieu de l'horreur. et il aime les raconter, toutes ces petites histoires en apparence futile, lorsqu'on lui en laisse l'occasion, et qu'il apprécie suffisamment ses interlocuteurs pour s'ouvrir.

(indépendants) • depuis combien de temps êtes-vous seul/en petit groupe ? Comment le vivez-vous ?

Lorsque tout est arrivé, son frère d'armes était avec lui. Ils n'ont cependant pas tenu longtemps, et suite à un incident regrettable Charlie a perdu la vie. À partir de ce moment-là, rien n'a plus compté que de retrouver la soeur et la fiancée que le défunt laissait derrière lui. Les retrouver, et les protéger. Il n'a jamais été du genre à accorder sa confiance facilement, dans les situations d'urgence — ou à aimer se retrouver en grands groupes. Ceci a motivé son choix de partir seul à leur recherche. Alors c'est seul qu'il est resté, pour quelques mois. Le temps de retrouver Lenny, cette petite soeur qu'il avait juré de protéger, et qu'il n'a plus lâchée depuis. Ils avancent tous les deux, jour après jour. Ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils font, et se débrouillent pour toujours s'en tirer. Ils ne sont que deux, mais il n'est personne de plus qu'il prendrait. Ça fait une dizaine de mois, maintenant. Ils essaient de retrouver la fiancée de Charlie, et leurs pas les ont conduit à se rapprocher du Nevada. Leurs oreilles ont entendu des rumeurs sur des camps, où ils espèrent retrouver Harper et d'autres survivants. Mais la vérité, c'est qu'Eli sait qu'il n'y restera pas. Il sait qu'il ne le peut pas. Il espère les trouver, s'assurer que la deuxième prunelle des yeux de Charlie est encore en vie. Mais une fois qu'il y aura conduit Lenny, il ne compte pas plus la laisser repartir du camp que lui y rester. Il y a quelque chose, dans la notion de groupe, qui ne lui a jamais vraiment sis. À l'armée, c'était différent. Mais s'il y a bien une chose qu'être soldat lui a appris, c'est qu'à la fin, on est toujours seul. Et si pour lui, mettre Lenny en sécurité et sur la voie d'une nouvelle civilisation est la priorité, se donner cette chance ne fait pas partie de la liste des possibilités. Il erra comme il l'a toujours fait — et dans le fond, il le sait. Tant pis pour ceux qui ne comprennent pas. Il n'a de comptes à rendre à personne.


blue walrus || clo
ft. ethan hawke || personnage inventé.

âge : twenty-two. fuseau horaire : canada.  :tongue:  fréquence de connexion : le plus souvent que j'peux, j'vais faire un effort c'est promis.  :gaa: où avez vous connu le forum : c'est la faute à marianne (c'est toujours la faute à marianne  :no: ). avis & suggestions : il envoie du pâté, j'ai rien à redire.  :bed:  votre mot de la fin : J'VOUS AIME, je vous hais de m'avoir fait craquer, j'ai juste PAS LE TEMPS, mais bon. maiiiiiis bon. :mdr: Arrow (ps : j'ai pas le temps de remplir quoi que ce soit ce soir, mais je m'efforcerai de m'y mettre demain. I love you)


Dernière édition par Eli Murphy le Mar 29 Nov - 17:17, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ethan hawke.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 144
▴ multi-comptes : felipe.
▴ points : 185
▴ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Dim 20 Nov - 1:46

we are the walking dead
house of the rising sun

≡ décembre 1975 – Naissance d'Eli Jensen Murphy à Lethbridge, Alberta, Canada. ≡ avril 1983 – Un homme s'introduit dans le domicile des Murphy. Le cambriolage se déroulera cependant mal, et les époux seront accidentellement tués dans l'altercation. Le cambrioleur repartira sans toucher à rien, trop effrayé à l'idée de se faire attraper par la police. Le petit Eli restera donc seul, caché sous le lit, jusqu'à l'arrivée des secours. Il sera confié à ses grands-parents maternels, et vivra donc à Williston, Dakota du Nord, USA, à partir de ce moment-là. ≡ jusqu'en 1994 – Il grandit sans tracas dans la ferme de ses grands-parents, et adopte leur mode de vie plutôt indépendant. Pas très doué pour se faire des amis, il réussit quand même toujours à trouver une place qui lui convient. ≡ septembre 1994 – Après la fin de ses études secondaires, il s'engage directement dans l'armée américaine et entame une formation pour rejoindre le corps des Navy SEAL. Il passera toutes les étapes de l'entraînement avec succès, et fera la connaissance de Charles « Charlie » Morland, de la même promotion que lui. Les deux jeunes gens seront intégrés à la même unité, et deviendront rapidement inséparable. ≡ juin 2001 – Quelques mois après la mort naturelle de sa grand-mère, le grand-père d'Eli se voit diagnostiqué un cancer du foie en phase terminale. Le soldat rentrera donc avec quelques semaines d'avance pour l'accompagner dans la fin de sa vie. ≡ août 2001 – Alors que Charlie rentre en permission, il offre à son ami d'emménager chez lui ; Eli accepte. Il passera les trois années suivantes chez les Morland, et se rapprochera beaucoup de Lenny, la petite soeur de Charlie. ≡ mai 2004 – Après quelque tmps à refouler leur attirance, Eli et Lenny finissent par craquer, et commencent à se fréquenter. Le tout ne durera que quelques semaines, cependant, et Charlie les prendra sur le fait. S'ensuivra une dispute avec Eli, à la suite de laquelle le Murphy partira de chez les Morland sans un mot pour Lenny, lui laissant une simple note dans le dos de son frère. « I'm sorry. E. » Il ne la reverra pas, après cela, mais continuera d'entretenir de très bonnes relations avec Charlie. ≡ février 2007 – Alors qu'il travaille comme cuisinier dans un petit restaurant durant ses permissions, Eli rencontre Mina, une jeune femme qu'il commencera à fréquenter peu de temps après. Au bout de trois ans de relation, il l'épousera. ≡ janvier 2011 – Blessé à l'épaule par des éclats de grenade, il sera rapatrié aux États-Unis pour y récupérer. Il ne renouvellera cependant pas son contrat à l'armée après cela. ≡ novembre 2012 – Le couple décide de divorcer, après une période de froid assez longue. Eli retournera s'installer en Dakota du Nord, jusqu'en 2015.


≡ octobre 2015 – Peu de temps avant que le monde ne commence réellement à sombrer, Eli recevait la visite de Charlie pour un weekend camping prévu de longue date. Le petit séjour tourna cependant au cauchemar lorsque quelques rôdeurs — visiblement les restes d'une famille — les attaquèrent en pleine forêt. Ils parvinrent à s'enfuir et tentèrent de regagner au plus vite la ville, malgré la blessure écopée par Charlie. En arrivant à la lisière de la ville, Charlie était cependant dans un état trop critique et, sur sa demande, Eli dut l'abattre. Il contacta ensuite Lenny pour lui apprendre la mort de son frère, et lui dire qu'il allait venir et les retrouver, elle et la fiancée de Charlie. La communication fut cependant coupée avant que Lenny ne puisse lui indiquer leur position exacte. ≡ de novembre 2015 à février 2016 – Eli tente de retrouver Lenny et Harper, sans grand succès. Il retombe progressivement dans ses habitudes de survie de soldat, et s'en sort sans trop de difficultés dans ce qu'il reste du monde. En arrivant dans la ville où Lenny et Harper vivaient, il commença à trouver des petits signes, laissés par Lenny pour lui indiquer les directions qu'elles prenaient. Il suivit les signes durant plusieurs mois, avant que ceux-ci ne se fassent plus rares. Il ne perdit cependant jamais de vue son objectif de les retrouver, fouillant tous les recoins des endroits où il passait et nettoyant tous les coins qu'il pouvait. ≡ mars 2016 – Alors qu'il commençait progressivement à perdre espoir, et qu'il voyait les petites indications laisser par Lenny s'amenuiser, il finit par la retrouver. Harper n'était cependant plus avec elle, et les deux se mirent en tête de la retrouver. Ils commencèrent donc à voyager ensemble — et il n'était alors plus question pour Eli de perdre Lenny de vue. ≡ juin 2016 – Des hommes repèrent Eli et Lenny, et s'en prennent à eux dans l'espoir de récupérer leurs provisions et munitions. Ils neutralisent d'abord Eli en le poignardant férocement dans l'abdomen, avant de s'attaquer à Lenny et de tenter de la violer. Eli parvint cependant à se relever et à les empêcher de faire du mal à Lenny, et les deux se débarrassent de leurs assaillants. Il mettra cependant plusieurs mois à récupérer de sa blessure, et passera de nombreuses semaines en convalescence, à ne pouvoir bouger. Ils se réfugieront dans une librairie, qu'ils barricaderont. ≡ septembre 2016 – Eli et Lenny mettent la main sur de l'alcool. Après avoir un peu trop bu, ils passent une longue nuit ensemble, et se vident le coeur l'un à l'autre. Au petit matin, Lenny ne se souvient cependant de presque rien. Eli, lui, choisit de lui mentir, afin d'éviter qu'elle ne s'accroche trop à lui, dans un monde ou cela ne fera que lui nuire. Il prétendit donc que ce ne fut que le coup d'une fois, brève, voulue par elle ; quelque chose qui se voulait sans suite, et qui le restera d'ailleurs jusqu'à aujourd'hui. ≡ novembre 2016 – Arrivés au Nevada depuis quelque temps, Eli et Lenny entendent parler de campements, où ils espèrent pouvoir y retrouver Harper — et où Eli espère pouvoir y laisser Lenny, en sécurité. Ils restent donc dans les environs pour la chercher.


there's something happening here •

« Don't move, man. Don't move. » L'autre étouffe un grognement, inconfortablement étendu contre le mur. « You're gonna be ok. » C'est faux, et il le sait. Ils le savent. Charlie ne s'en sortira pas, pas cette fois. L'espoir se fait de plus en plus rare au fond de leurs esprits, et les quelques miettes qu'il en reste ne sont pas suffisantes à leur faire réellement croire à une fin heureuse. Cette fois-ci, c'est la fin. Une fin trop stupide, et beaucoup trop irréelle pour que le Murphy ne l'accepte. Mais la fin quand même.

« Listen man... » Il reste accroupi aux côtés du Morland, le coeur pompant comme jamais. Un point chaud sur la nuque répond à l'instinct qui lui dévore les tripes, lui hurlant sourdement que les prochaines minutes seront sûrement plus dures à vivre que toutes celles dont il a pu souffrir jusqu'à lors. « What ? What is it ? Hey. Look at me. » Charlie se force à rouvrir les yeux, et à l'observer un peu. Le regard vitreux, recouvert de cette chape blanche que la mort se plaisait à laisser retomber sur les iris de ceux qu'elle venait chercher. « Stop playing the fool, would you ? We both know I'm not gonna make it. » Un instant, les sourcils du Murphy se froncent. Ses yeux font un tour des lieux, plus par souci de s'éloigner de Charlie que par réelle volonté d'inspection. Il le sait : s'il était à sa place, il voudrait parler sérieusement. Aborder la mort en face, et cesser les vaines tentatives d'illusions qui n'avaient jamais empêché l'inévitable.

Ses prunelles se reposent sur le Morland. Les faux espoirs qui tentaient encore de les habiter quelques secondes auparavant avaient disparu. Il était prêt. « You'll have to shoot me. » Ses dents se serrent, mais il ne cille pas. Au fond de sa cage thoracique, son coeur se débat frénétiquement, essayant de lui faire entendre raison. Il ne pourra pas faire ça. Il ne pourra pas. Pas à Charlie. Pas à lui. « I don't want to turn into one of those things. » Le Morland tousse, tente de se redresser. En vain. La fièvre le terrasse depuis trop longtemps, et son regard complètement translucide laisse apercevoir les dernières forces qui s'enfuient. Le Murphy, lui, ne parle plus. Il ne sert à rien de protester, il ne sert à rien d'exprimer son incapacité à accomplir un tel geste : Charlie le sait. Il sait ce qu'il pourrait lui dire, et la manière exacte dont il formulerait ses phrases. Charlie le connaît depuis trop longtemps, et beaucoup trop bien. La guerre, ce n'était pas la première fois qu'ils la vivaient. Mais celle-ci était différente. Et celle-ci, Charlie n'y survivrait pas. « Eli ? » « Yah ? » « Promise me something... » Un soupir sifflant, long et pénible. Le Murphy reste à côté de Charlie, sans bouger. Sans le lâcher des yeux, sans même penser à protester. Tout est déjà terminé. « You have to find Lenny and Harper. You have to protect them, just as if you were their brother, you hear me ? ... » « I will. » « I'll kill you if you don't, man. I'll kill you. I swear I will. » « I know. » Un sourire cadavérique qui passe, aussi furtif qu'un ange, et ne durant pas plus longtemps sur les lèvres du Murphy que sur celles du Morland. Celui-ci décolle sa tête du mur, lève un instant les bras. Ses doigts retirent ses plaques d'autour de son cou, et sa main se tend pour les déposer dans la paume qu'on lui tend. Les doigts d'Eli se referment sur les petits morceaux de métal, les glissent au fond de sa poche. I'll give them to her, man.

Un instant, il regarde les paupières lourdes du Morland. L'arme à sa ceinture, et le sang qui s'écoule paisiblement de sa cuisse. C'est fini. « Thank you, man. » Le sourire revient sur les lèvres de Charlie, tandis que ses yeux se ferment. Son torse ne se soulève plus que faiblement, alors que quelques mots sortent encore d'entre ses lèvres, éraillés. « The only easy day was yesterday.* » Un sourire passe sur les lèvres du Murphy. Et instinctivement, leur habituelle réponse à la devise en sort. « But we'll also survive tomorrow. » Le murmure ne couvre qu'à peine le cliquetis de l'arme que l'on charge. Doucement, les jambes d'Eli se déplient, le hissent. Son coeur a cessé de battre quelques minutes auparavant. Les émotions se sont enfuies, et il n'a pas cherché à le retenir.

Le regard fermé, le coeur verrouillé, il pointe lentement le Glock vers la tête de Charlie. C'est fini.

(* devise des Navy Seals)

stop, children, what's that sound ? •

Instinctivement, sa main s'est refermée sur le poignet fin. Ses yeux ont accroché le visage de la petite furie et, avant même que ses doigts ne se portent vers le couteau à sa ceinture, il se fige. Stoppé dans son élan, le coeur ratant un battement — sensation qu'il souhaitait voir l'envahir depuis des mois déjà. C'est impossible. Mais elle est là.

Un instant étourdi par la surprise, il sent la main lui échapper et, rapidement, elle revient à la charge. Il l'arrête juste à temps, figeant la danse de la pointe du petit couteau à quelques millimètres seulement de son torse. Il n'a pas le coeur de le tordre, n'a pas le coeur de la forcer à lâcher. Pourtant, lorsqu'il la sent tenter d'appuyer, essayer à tout prix de pousser le couteau à accomplir la fin de mouvement, il sait que l'urgence va l'y forcer. « Stop this ! » Il tord un peu le pouce, le force à lâcher son arme. Et il sent le poing s'écraser sur son torse, une fois. Puis une autre, et encore une troisième alors qu'il tend ses propres bras pour enserrer la petite silhouette. « Lenny. Lenny ! » Elle est sourde. Sourde à tout ce qui l'entoure. Sourde à son nom, coincé entre ses lèvres. « Stop this ! » Il grogne, mais ne la lâche pas. Elle essaie de s'extirper de ses bras, mais n'y parvient pas. Désespérée. Apeurée. Habituée à vivre seule, dans un monde hostile qui ne laissait plus de place à la confiance ou à la clémence. « For God's sake, Lenny, stop this ! » Il la sent se calmer. Encore agitée de quelques spasmes, le dernier coup qu'elle lui porte est moins acharné. Il ne relâche pas sa prise pour autant, et la resserre même. « Hey... Hey... It's ok... » Il sent qu'elle hésite, encore un peu. Tendue comme un arc, bien en peine de se laisser aller. Et finalement, c'est un minuscule murmure qui s'élève, parvenant à peine aux oreilles du Murphy. « ... Eli ? ... » Un chuchotis brisé et étourdi, qui lui fait serrer encore un peu plus le petit corps contre le sien. « Yah... Yah... It's me... It's ok... » Lentement, les petites épaules se mettent à trembler. Il sent le minuscule torse s'affaisser contre lui, probablement tiré vers le bas par des genoux qui lâchent. Il raffermit rapidement sa prise sur elle. Incapable de la laisser s'éloigner. Incapable de la laisser encore lui échapper.

Après un instant de flottement, les premiers sanglots s'échappent contre son torse. Il sent les petites mains s'accrocher à sa veste, le visage se cacher contre lui. Les tremblements se poursuivent, alors qu'elle commence à pleurer. Et pour lui, impossible de la lâcher. Ses yeux se ferment, sa joue se pose sur le sommet du crâne de la petite Morland ; et près de son oreille, sa voix se mue en murmures. « It's ok, baby girl. I found you. » Il déglutit doucement. Au fond de sa poche, les plaques de Charlie pèsent plus lourd que jamais. Il l'a retrouvée. « I found you... It's over... » Cry. Cry, if you want to. It's ok. It's over now.

It's over. You're not alone anymore. I'll stay with you. I'll keep you safe, keep you warm. I promised him.
And now, I promise you too.


Dernière édition par Eli Murphy le Mer 7 Déc - 19:08, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : Lauran Cohan
▴ inscrit le : 05/11/2016
▴ messages : 636
▴ multi-comptes : la funambule (sia).
▴ points : 1619
▴ crédits : wolfgang vava & endlesslove signa
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Dim 20 Nov - 11:45

Sarah Gadon qu'elle est belle excellent choix :red: :red:
en plus je vois que tu débarques pas seule :héé:
Bienvenue parmi nous doc, et bonne rédaction :ily: :ily: :luv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : stephen amell.
▴ inscrit le : 27/10/2016
▴ messages : 800
▴ multi-comptes : absalon, jemma, evey et silas.
▴ points : 731
▴ crédits : scarlett glasses (avatar).
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Dim 20 Nov - 12:44

CLOOOOOOOOOOOOO :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :tongue: :tongue: :tongue: :tongue: :kissou: :kissou: :kissou: :kissou: :kissou: :kissou: :kissou: :hii: :hii: :hii: :hii: :hii: :cutie: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :sex: :sex: :sex: :sex: :ily: :ily: :ily: :ily: :ily: :bave: :bave: :bave: :bave: :crazy: :crazy: :crazy: :luv: :luv: :luv: :bibou: :bibou: :bibou:
JE SUIS TROP CONTENTE DE TE VOIR ICI :sex: :sex: :sex: :sex: :bed: :bed: :bed: :bed: :eee: :eee: :eee: :eee: :lilheart; :lilheart; :titcoeur: :titcoeur: :tinyheart: :tinyheart: :bave: :bave: :crazy: :crazy: :crazy:
Jte fais des bébés partout, jotem :lit: :lit: :lit: :nuage: :nuage: :luvya: :luvya: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :sweet:
BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUE :bisou: :bisou: :bisou: :douche: :douche: :douche: :douche: Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas :hello: :yeeh: :lèche: et puis hésite pas à me mp/skyper pour qu'on se trouve des liens à la folie d'amour :sweet: :nuage: :luvya: :kiss: :kiss: :kiss: :lit:

_________________
I'm no good without you
Temperature is dropping, temperature is dropping, I'm not sure if I can see this ever stopping, Shaking hands with the dark parts of my thoughts, no. You are all that I've got, no. I want the markings made on my skin, To mean something to me again. Hope you haven't left without me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : sam claflin
▴ inscrit le : 05/11/2016
▴ messages : 166
▴ multi-comptes : le magicien d'oz.
▴ points : 409
▴ crédits : ISHTAR / astra.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Dim 20 Nov - 12:57

qu'elle est belle. :brille: :cutie: comme je le disais sur la fiche à charlie, me tarde d'en savoir plus sur ce ship qui promet de belles choses. :dead: :baave:
j'suis amoureuse du pseudo, harper ça lui va tellement bien. :heart
bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche. :ily: :ily:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : chandler riggs.
▴ inscrit le : 13/11/2016
▴ messages : 62
▴ multi-comptes : not yet.
▴ points : 233
▴ crédits : ganseys. (+) anaëlle.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Dim 20 Nov - 20:13

je trouve que le pseudo va super bien avec l'avatar. :ily: ça promet d'être un personnage intéressant, et hâte de voir votre duo en rp. :tongue: bienvenue par ici et bon courage pour la rédaction. :flirt:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ethan hawke.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 144
▴ multi-comptes : felipe.
▴ points : 185
▴ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Lun 21 Nov - 20:31

sam, merciiii, je ne peux que te retourner le compliment, quoi. lauren est tellement belle. :waii: I love you et non, héhé, j'aime ça jouer les ombres des gens. :tongue: merci, en tout cas. I love you

anaïs d'amouuuuur, héhéhéhéhéhé coucouuuu toi. :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: je suis trop contente d'être ici aussiiiiiiii on tourne tellement autour du fo depuis une semaine qu'il nous manquait juste des persos pour nous lancer aha. et j'ai réussi à finalement corrompre marianne, t'as vu ? :smile: (ouais, c'est un peu ma faute, j'assume :hola: ) merciiiiiii en tout cas, et c'est promis j'hésiterai pas. :keur: :keur: I love you

ace, je te retourne le compliment, sam quoi. :bed: :bed: merciiiii, en tout cas, t'es adorable. :brille: :brille: j'espère que notre petit duo te plaira, alors, héhé. :cute: I love you

charlie, merci beaucoup, je suis contente que ça te plaise. :waii: et j'espère que tu les aimeras aussi alors. :tongue: I love you

j'essaie de me pencher sur ma fiche quand j'ai le temps, mais ça risque d'aller à vendredi ou après, j'ai vraiment beaucoup trop de trucs de prévus d'ici là. :dead: :dead: je m'excuse d'avance si ça prend un peu temps. :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : James Franco
▴ inscrit le : 12/11/2016
▴ messages : 112
▴ multi-comptes : Annastazia
▴ points : 228
▴ crédits : Eden, tumblr
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Lun 21 Nov - 22:10

Très bon choix d'avatar et de pseudo :brille:
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :luv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Mar 22 Nov - 3:52

clooooooooooo :flirt: :flirt: bienvenuuuuuuuuue :hii: :eee:
bonne chance pour ta fiche :perv: :aw:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Mar 22 Nov - 15:59

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : Steven Yeun.
▴ inscrit le : 08/11/2016
▴ messages : 540
▴ multi-comptes : Rhett, Polly et Ariane -
▴ points : 720
▴ crédits : entre deux mondes +av
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Mer 23 Nov - 15:13

BIENVENUE SUR LE FORUM :flirt: :gaa: :hola: I love you :kissou: :creep: :flower: :hii: :brille: :puppy: ETHAN HAWKE, CE CHOIIIIIIX, TU ME TUES DANS MON DEDANS :gaa: bref, comme d'hab avec tes perso, j'ai grand hâte de lire ta fiche - bon courage pour la rédaction de ta présa, n'hésite pas en cas de question :flirt:

_________________

frayed my heart, now your pulling the thread so my life's where you lead though I'm lost in ways words can't explain, still I know where I should be and I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight. I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight.@to kill a king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : jenna coleman.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 503
▴ multi-comptes : aucun pour l'instant.
▴ points : 820
▴ crédits : captain (avatar).
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Jeu 24 Nov - 2:23

hey you :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ethan hawke.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 144
▴ multi-comptes : felipe.
▴ points : 185
▴ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Sam 26 Nov - 20:08

cole, du coup j'ai changé entre temps, aha, mais merci quand même. :hihi: je te retourne le compliment, james est parfait. :lit:

nora, mariiiiiiiiiie. :keur: :keur: :aw: merci bien. :brille: t'es toute belle en emily. :hihi:

astrid, merci la belle. I love you

liam, J'ESPÈRE QU'ETHAN HAWKE TE TUE DANS TON DEDANS, TIENS. ETHAN QUOI. :gaa: (j'assume être fan de mon propre choix, oué :hola: Arrow ) toi aussi tu m'as tuée dans mon dedans avec steven. :bed: :bed: merci pour tout en tout cas, j'espère qu'Eli te plaira.  :brille:  et promis j'hésiterai pas. I love you

lenny, bouge pas. j'arrive. :hola: :hola: :hola: :hola: :hola:


EDIT. hello hello. :brille: du coup, j'ai pas encore fini ma fiche, je voudrais essayer de faire ça cette fin de semaine mais je sais pas si je vais pouvoir le faire aujourd'hui... est-ce que ce serait possible d'avoir un petit délai, s'il vous plait ? :cute: je me dépêche de finir, c'est promis. :hide: :tears:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : bob morley.
▴ inscrit le : 24/10/2016
▴ messages : 1057
▴ multi-comptes : joshua, jemma, evey et silas.
▴ points : 1893
▴ crédits : electric bird (avatar).
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Sam 26 Nov - 20:36

nan, t'as pas le droit à un délai parce que j't'aime pas :no: je déconne :flirt: je te rajoute jusque au 30, mon chou :hihi: si c'est pas assez, n'hésite pas à le dire et on rallongera ça :tongue: :brille: ILY :kissou: :kissou:

_________________
Even when it's dark, we're gonna shine.
I don't care what's behind us, No one dares to reminds us. I walked alone And there you found me. I was so cold But you surrounded Every single broken part me.Forgot who I could be All alone What I needed, What I needed was you, was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadmanschest.forumactif.com
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ethan hawke.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 144
▴ multi-comptes : felipe.
▴ points : 185
▴ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Sam 26 Nov - 21:44

:no: :no: :no: j'espère que tu déconnes, wesh. :no:

merci en tout cas, je pense que ça devrait aller. :brille: sinon je te poke. :hihi: LOVE. :bed: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : lee pace
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 207
▴ points : 892
▴ crédits : shiya + tumblr
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Mar 29 Nov - 1:55

Vous ici avec ce perso :hihi: (Eliphile !! :tongue: )

Bienvenue ♥ Bonne chance pour ta fiche *pompom*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ethan hawke.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 144
▴ multi-comptes : felipe.
▴ points : 185
▴ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Jeu 1 Déc - 23:41

melvin, :tongue: :tongue: :tongue: je confesse :smile: (que j'aime ce mot :laugh: Arrow) & vous ici. Avec cet avatar. :tongue: :aw: (:bed:)
Merci en tout cas. :lit: I love you

Btw, j'ai vu que mon délai se terminait hier techniquement. :gaa: je suis en train de rédiger mon histoire je me dépêche. :bed: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : Steven Yeun.
▴ inscrit le : 08/11/2016
▴ messages : 540
▴ multi-comptes : Rhett, Polly et Ariane -
▴ points : 720
▴ crédits : entre deux mondes +av
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Lun 5 Déc - 11:36

hello I love you
est-ce que tu veux un petit délai supplémentaire pour terminer ta fiche ? sans réponse de ta part, ta présentation sera archivée et ton compte supprimé, merci de ta compréhension :keur:

_________________

frayed my heart, now your pulling the thread so my life's where you lead though I'm lost in ways words can't explain, still I know where I should be and I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight. I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight.@to kill a king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ethan hawke.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 144
▴ multi-comptes : felipe.
▴ points : 185
▴ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Lun 5 Déc - 14:22

Hello. I love you Oui, j'aimerais bien un dernier petit délai, s'il vous plait. :cute: Je termine ça cette semaine sans faute. I love you désolée d'abuser un peu de votre patience. :brille: :brille:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : Steven Yeun.
▴ inscrit le : 08/11/2016
▴ messages : 540
▴ multi-comptes : Rhett, Polly et Ariane -
▴ points : 720
▴ crédits : entre deux mondes +av
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Lun 5 Déc - 14:35

Héhé, no problemo vraiment, je te donne une semaine en plus et n'hésite pas à demander quelques jours supplémentaires si jamais ce n'est pas suffisant. :keur: I love you :creep:

_________________

frayed my heart, now your pulling the thread so my life's where you lead though I'm lost in ways words can't explain, still I know where I should be and I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight. I know it's hard when they're calling your name but keep your head straight, keep your head straight.@to kill a king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ethan hawke.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 144
▴ multi-comptes : felipe.
▴ points : 185
▴ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Lun 5 Déc - 14:50

Merci infiniment :waii: je n'hésiterai pas alors merci. I love you I love you :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : bob morley.
▴ inscrit le : 24/10/2016
▴ messages : 1057
▴ multi-comptes : joshua, jemma, evey et silas.
▴ points : 1893
▴ crédits : electric bird (avatar).
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Mer 7 Déc - 23:44

je viens juste de tilter que c'était le mec de sinister :gaa: aaaah ce film :mdr:
ta fiche est parfaite, bien évidemment :gaa: il nous faudra des liens :ii: Je te valide :bave: :bave:

félicitations, tu es validé(e) !
oueh, t'as trop la classe gros

Te voilà validé et en prime t'as des gifs rigolos, que demander de plus ? Si tu en veux plus des gifs va ici, c'est drôle (attention aux spoilers par contre). Bref sinon à part ça quoi faire quand on est validés ? Tout est très simple mon petit Tout d'abord, je te conseille d'aller voir dans le bottin des avatars, si on ne t'as pas oublié, parce que malheureusement, ça arrive des fois. Ensuite, tu peux aller te créer une fiche de liens, parce que se trouver des liens, c'est cool. Si ton personnage fait partie d'un camp tu peux aller recenser ton rôle, mais aussi ton habitation. Tu vas pouvoir également te renseigner sur le système de points et rejoindre, si tu veux, une des missions disponibles. Il t'es également possible de créer un scénario ou des pré-liens. Sur cette avalanche de liens assez chiants, on te propose d'aller jeter un coup d’œil dans le flood pour t'amuser avec les autres membres du forum. Pour finir, n'hésite pas à promouvoir le forum, ça peut aider et c'est fort sympathique :hearty:

Voilà :sheep: maintenant tu es validé, tu peux tracer ta route parmi nous :hiha: on espère vraiment que tu te plairas sur le forum et si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous envoyer un petit message :nuage: :luvya: :sweet:

_________________
Even when it's dark, we're gonna shine.
I don't care what's behind us, No one dares to reminds us. I walked alone And there you found me. I was so cold But you surrounded Every single broken part me.Forgot who I could be All alone What I needed, What I needed was you, was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadmanschest.forumactif.com
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ethan hawke.
▴ inscrit le : 20/11/2016
▴ messages : 144
▴ multi-comptes : felipe.
▴ points : 185
▴ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Mer 7 Déc - 23:49

ouiiiii, c'est lui. :tongue: :tongue: (ce film, hu. :lit: :lit: :lit:)
merciiiii, t'es adorable. :brille: je t'attends pour des liens :hihi: :hihi: (et je vais aller réfléchir j'ai cru voir que Joshua avait été dans l'armée :hola: )

LOVE :bed:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : stephen amell.
▴ inscrit le : 27/10/2016
▴ messages : 800
▴ multi-comptes : absalon, jemma, evey et silas.
▴ points : 731
▴ crédits : scarlett glasses (avatar).
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   Mer 7 Déc - 23:59

(je l'ai vu avec ophélia moi :mdr: ce qui en a fait le film d'horreur le plus drôle du monde :mdr:)
je viendrai te harceler :héé: et ouais josh était dans l'armée :hihi: et en plus il connait Lenny :creep:

DES BÉBÉS SUR TOI :bed: :bed: :bed: :bed:

_________________
I'm no good without you
Temperature is dropping, temperature is dropping, I'm not sure if I can see this ever stopping, Shaking hands with the dark parts of my thoughts, no. You are all that I've got, no. I want the markings made on my skin, To mean something to me again. Hope you haven't left without me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: – death will have your eyes. (eli)   

Revenir en haut Aller en bas
 

– death will have your eyes. (eli)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dead man's chest :: 
SAVE THE LAST ONE.
 :: family matters :: Welcome to the Tombs
-
Sauter vers: