AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (nora), did you really think you can burn me?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: (nora), did you really think you can burn me?   Ven 4 Nov - 20:41

nora rose blake
Even the strongest people cry sometimes.

The Day Will Come When You Won't Be
nom : dans une autre vie, elle aurait pu porter un autre nom, celui de son ex-fiancé; la rancune tenace la pousse presque à s'accrocher à son nom à elle. peut-être bien qu'elle est la dernière vivante parmi les blake, après tout. prénom : nora, rose; parfois c'est une identité qui reste si secrète derrière ses lèvres, que des gens qu'elle a croisés n'connaissent pas son nom. âge : elle a vingt-neuf ans, elle dirait volontiers que quoiqu'il en soit, elle est trop jeune pour connaître l'apocalypse. date et lieu de naissance : elle est née le seize mai, un beau jour paisible du printemps, devenu aride dans la petite ville de mesquite, dans le nevada. nationalité : elle est américaine, petite tête blonde dans les paysages au teint mat du nevada. origines : d'aussi loin que remontent les discussions de famille, les siens sont originaires des états-unis, ces terres devenues son cercueil. situation civile : célibataire, en quelque sorte; fermée d'esprit face à l'amour, y parait qu'elle y a renoncé avant même l'apocalypse, juste parce qu'elle avait des envies, des ambitions, des désirs. on n'peut pas mêler les deux, il faut croire; alors pourquoi vouloir quoique ce soit au cœur de la fin du monde?  ancien métier : elle était reporter, l'âme sacrifiée dans ce travail, des traumatismes empilés, traités par des ambitions. elle n'sait plus où elle a eu tort ou elle a eu raison dans ses choix. ancien lieu d'habitation : elle vivait à las vegas, probablement un endroit qui ne lui a jamais correspondu. campement actuel : la solitude. groupe : blood in the streets. crédits : @rivendell (avatar), tumblr (gifs).  

just survive somehow •

(001), nora, elle a toujours aimé les témoins silencieux du temps, fixés dans la stabilité. elle a toujours pris des photos dans son travail, en même temps que les témoignages et les vérités qu'elle a ingurgités: nora, elle a aujourd'hui encore son appareil photo. comme une idiote, elle prend encore des photos, jouant dangereusement avec la batterie de son appareil; y'a tout un tas de réminiscences de sa vie perdue, là-dedans - à la fin, bien plus de clichés de tout ce qu'elle a perdu, plutôt que tout ce à quoi elle s'est accrochée. (002), si elle devait perdre ses lunettes, elle serait bien dans la merde: en effet, nora est myope, comme une taupe dirait-elle, s'il fallait être réaliste. c'est un miracle qu'elle ne les ait pas cassées jusque-là, elle l'admet sans problème. (003), qu'est-ce qui fait qu'elle est encore en vie? bonne question; probablement la protection de joshua pendant tout ce temps l'a sauvée jusque-là, rien de plus. ce qui lui sauve la peau, à nora, c'est tout ce qui fait qu'elle est maline, sociable, doucereuse, empathique- ingénieuse et créative malgré tout. parfois, pourtant, toute cette situation lui rappelle trop les cauchemars qui l'ont pourchassée pendant tant de temps, après sa prise d'otage. (004), elle s'en sort bien jusque-là, nora; elle croise les doigts, touche du bois, ou était avec la bonne personne. de l'apocalypse telle qu'elle est, elle n'a encaissé que quelques cicatrices mineures. surtout une à son genou, quand elle était tombée dans une de ses courses, sur des bouts de verre qui jonchaient des rues. pourtant, l'impression de vivre sur un fil est, pour elle, toujours omniprésente- nuit et jour, alors qu'elle découvre l'âpre arôme de la solitude, la vraie. (005), depuis que joshua n'est plus là, elle a un chien maintenant, nora. un pit bull, rejeté dans la rue, esseulé comme elle: elle l'appelle diego, et bien souvent, son épaisse présence à ses côtés est la seule chose qui la rassure. d'autres fois, le chien part en vadrouille pendant des heures, il revient toujours: et indéniablement, diego est bien en chair encore aujourd'hui, ce qui doit signifier qu'il doit trouver de quoi survivre - plus efficacement qu'elle en tout cas, serait-elle prête à jurer. et alors même qu'elle aurait aisément pu avoir peur de ces gros animaux, elle n'estime déjà plus pouvoir vivre sans ce chien. (006), sa seule vraie arme, elle est plutôt classe et efficace; c'est un m1911, un semi-automatique duquel elle avait appris à se servir avec joshua. il s'agit de l'arme de service qu'il a gardée de son séjour à l'armée, et qui était soigneusement enfermée dans un coffre-fort dans leur appartement, avec leur passé, leurs mauvais souvenirs, quand ils avaient été ensemble. il le lui a donné cette nuit-là, pour qu'elle se protège, avant que nous ne parte en vrilles: et même si ça semble stupide et complètement niais, nora elle en est à croire qu'au moins, y'a toujours une petite part de joshua qui la protège. (007), dans sa vie d'avant, elle n'avait jamais semblé être assez ; jamais assez heureuse, jamais assez amoureuse, jamais assez enthousiaste à l'idée de se marier- et pourtant, des mois plus tard, dans une autre vie jugerait-elle, la blonde a encore le réflexe d'enserrer son annulaire gauche parfois, comme si elle faisait tourner une bague invisible, qu'elle a abandonné il y a bien longtemps. (008), on doit la prendre en pitié, avec son petit air fragile; mais nora, elle s'attire plus facilement la mansuétude et la générosité des autres. elle a cette façon de connecter avec les gens, qui la rendait si bonne à son job, et qui lui a sûrement permis de survivre, lorsqu'elle avait été prise en otage, sur le terrain. nora, elle n'juge pas les autres, encore moins dans une situation actuelle - elle n'aime pas, voir le monde devenir inhumain et monstrueux, mais elle a aussi affronté toutes les circonstances les plus sanglantes et inquiétantes qui soient. parfois, on n'a pas le choix, et elle est bien placée pour l'savoir. (009), depuis que joshua est entré dans sa vie, depuis qu'ils ont dormi parfois, l'un contre l'autre pour survivre lorsqu'ils avaient été captifs, nora elle n'sait plus dormir toute seule. quand elle était dans un lit vide, elle passait des heures et des heures à tourner dans les draps. aujourd'hui, même lorsqu'elle se doit de n'se reposer que d'une oreille, il y a un vide abyssal qui lui bloque la respiration. elle se love contre diego, et le chien si rassuré et rassurant a une façon de combler l'absence d'humanité. mais quand elle sait pourquoi elle a si mal, quand elle sait que c'est joshua qui lui manque, elle jurerait qu'elle pourrait mourir de douleur. (010), la blonde a un côté intrusif et curieux, elle aime les gens, et même si on peut s'montrer hostile, elle n'est pas c'genre de personne qui veut en savoir plus sur les autres, afin d'pouvoir se faire une idée préconçue sur ces gens: c'est facile d'avoir une seconde chance avec elle, parce qu'elle a toujours aimé donner un sens aux rencontres qu'elle fait, à l'autre, à l'étranger et l'inconnu. elle, elle se dit volontiers qu'y'a peut-être un moyen de régler le problème, un vaccin, un miracle médical, un truc sorti de nulle part comme toute cette histoire - mais la réalité est parfois plus sévère qu'elle ne veut l'admettre. une vérité qu'elle avait fui en reprenant les chemins sinueux de son travail, espérant trouver la lumière là où les ténèbres avaient menacé de tout engloutir. mais parfois, l'humain est juste noir et y'a pas moyen de l'changer.

• depuis combien de temps êtes vous seul/en petit groupe ? Comment le vivez-vous ?

Ça n'fait pas si longtemps, qu'elle est seule. Seule comme ça. Nora, elle dirait que ça des années qu'elle n'a pas été seule de la sorte, jusqu'à l'os et dans chaque parcelle de ses chairs, avec aucune autre compagnie que l'incertitude du lendemain. Dans les doutes, les épreuves, les virages délicats de la vie, y'avait eu Josh, et maintenant, elle n'sait même pas s'il est vivant, s'il l'a aimée. S'il pense à elle comme elle pense à lui. La solitude, contrairement à ce qu'elle aurait pu dire dans son autre vie, quand elle avait si peur de l'existence normale, ça n'lui va pas, à Nora. Peut-être qu'elle en serait prête à s'accrocher à n'importe qui, n'importe quelle compagnie. Elle voudrait pouvoir s'oublier, tout oublier derrière les épais murs d'un camp duquel elle n'ressortirait jamais : c'est aussi loin que le désespoir la porte, sans qu'elle n'se sente la capacité d'être plus forte que ça. A croire que Diego lui-même, il est plus fort qu'elle; peut-être que ça fait plus longtemps, qu'il a l'habitude d'être celui qui n'a d'vie avec personne.


mary-w. || marie
ft. emily bett rickards || scénario (de joshua burrows).

âge : vingt-quatre ans #vieillesse. fuseau horaire : le fuseau horaire de ouf, les gens qui n'ont pas besoin de voter le 8 novembre. fréquence de connexion : 5j/7, oué comme ça je passe pas pour une crazy. où avez vous connu le forum : on m'a forcééééée, enchainée, blackmailée. avis & suggestions : chais pas; pas de fiche, sisi :tinyheart:. votre mot de la fin : huuuuuuuuuuuuge.


Dernière édition par Nora Blake le Dim 6 Nov - 0:52, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Ven 4 Nov - 20:42

we are the walking dead
turn around, hold me when I sleep; it’s so much better when you’re lying next to me

Elle se souvenait du jour où elle s’était réveillée à l’hôpital – sauve, comme si c’était une nouveauté, un droit qui lui était enfin donné, bien plus qu’une part d’existence qui avait toujours fait partie d’elle. Elle se souvenait de la désorientation qu’elle avait ressentie, quand sa main s’était refermée sur le vide, que son cœur s’était accéléré. Elle se souvenait d’au combien il lui avait manqué, pour une fraction de seconde durant laquelle elle aurait pu jurer que tout son monde s’était effondré. Alors qu’au fond, Joshua, elle n’l’avait pas beaucoup connu à l’époque. Il était juste dans sa tête, gravé dans son cœur et ses entrailles, parce qu’il 'avait été là' – et peut-être l’avait-il aidée pour les mêmes raisons : parce qu’elle avait été là. Peut-être était-il déjà passé à autre chose, pendant que les ondes de choc des derniers jours, des dernières semaines, du temps infini, se répercutaient à travers tout son être. Elle se souvenait de quand ils s’étaient retrouvés. Quand ils s’étaient trouvés, vraiment, simplement, mis à nus plus que jamais, par la simplicité bien plus que par l’hostilité d’un monde qui aurait voulu leur mort. Elle se souvenait d’avoir été conne de douter, Nora, quand elle avait oscillé entre le vide et l’incompréhension, tournant et tournant la bague à son doigt avec nervosité, comme si elle n’savait pas ce qu’elle signifiait. Elle se souvenait avoir, peut-être, eu trop peur.
Peut-être ; maintenant qu’plus rien n’avait de sens, et qu’elle était destituée de tout, elle avait bien du mal à connecter avec la personne qu’elle avait été, au moment où elle avait ouvert cette lettre. Est-c’qu’elle avait ressenti du soulagement ? Ou au contraire, le poids d’un abandon viscéral ? Est-c’qu’elle avait cru qu’elle avait retrouvé là un sens à sa vie ? Ou l’opportunité de fuir ce qui aurait pu être évident et compliqué à la fois ? Nora, elle n’aimait pas quand l’impuissance et la solitude lui faisaient ressasser tout ça, ce vide en son âme, cette indécision dans sa tête. Joshua n’était plus là, de toute façon. Et peut-être que d’toute manière, il n’avait plus été là depuis plus longtemps qu’elle n’était prête à l’admettre – à cause d’elle. Elle l’avait bien cherché, tout ça ; était-ce le message que le 'karma' essayait de lui envoyer ?


las vegas, nevada. months ago

« Pas besoin de me rassurer, c’était la vérité, hein ? » c’était donc comme ça, que tout se terminait. Il était vraiment trop con, ouais. Elle aurait voulu le hurler, rien que pour arracher du fond de sa gorge le nœud qui lui coupait la respiration : mais comme une idiote, tout ce qu’elle pouvait faire, c’était pleurer. Elle avait gardé la face le temps de s’éloigner, avec au moins un peu de dignité ; n’pas lui faire voir, à Josh, la sévérité du poignard qu’il venait de lui planter dans le cœur. Et déjà, la bague qu’elle avait eue à son doigt n’était plus qu’un spectre. Il y avait bien eu un temps,  sur le terrain, là-bas, pendant qu’elle faisait son travail, où on lui avait demandé si quelqu’un l’attendait à la maison. Si sa vie avait un sens au-delà de ce job, l’horizon lointain d’une quête qui ne s’arrêterait jamais. « J’en sais rien » elle avait répondu, ses tripes se retournant sur elles-mêmes. Elle avait espéré que Joshua serait mieux que ça – mais peut-être bien qu’elle avait eu des attentes trop grandes, trop ambitieuses, trop demandeuses. C’est vrai quoi, c’n’était pas facile d’rester fidèle à sa fiancée, après une dispute, juste parce qu’elle voulait faire son job. Ouais, elle devrait être enragée après lui, faire demi-tour et aller lui envoyer une gifle tant méritée dans la gueule. Mais elle n’en fit rien, Nora. Peut-être parce qu’elle n’était pas comme ça. Peut-être parce que le regarder maintenant, lui était insoutenable. C’était la vérité, hein ; les mots tombaient dans un océan d’indécision, semant le trouble en la blonde. Qu’est-ce que ça pouvait bien vouloir dire ? Qu’elle n’pouvait pas lier sa vie professionnelle et ce qu’ils auraient pu avoir ? Qu’il avait attendu d’elle qu’elle choisisse ?! Et au nom de quoi, au juste ? Elle aurait voulu avoir une chance d’réparer les choses, au moins, si elle avait fait une erreur. Parce qu’après tout, maintenant qu’elle creusait dans le méli-mélo de ses sentiments, évidemment que ç’aurait été lui. Evidemment que le terrain, elle avait cru que ça pourrait avoir un sens à nouveau, qu’ç’aurait pu soigner ses dernières plaies, ses dernières craintes du monde. Mais ça n’avait rien fait ; si loin de Joshua, elle avait sursauté au moindre bruit, elle avait dévisagé d’un œil critique le monde, là où elle avait voulu devenir reporter pour l’amener, authentique et humain aux autres. La vérité toute nue, sans détour. La vérité, pour elle, c’était qu’elle était revenue blessée déjà par des évidences qu’elle avait eu besoin d’comprendre, entendre, ingurgiter. Et elle aurait juste eu envie de se lover dans les bras de Josh, destituée de tout sauf de lui, au moins. Comme quand elle avait été au plus bas de sa vie. Mais non. Parce qu’apparemment, elle avait foiré quelque-part, et que ça justifiait chaque trahison, chaque femme qu’il avait embrassée, chaque femme qu’il avait baisée. Chaque blonde, brune, rousse qu’il avait ramené dans leur lit, chaque sensation qu’il avait voulu découvrir avec une autre. Au bout d’un moment, on n’pouvait pas tout blâmer sur la décadence. Il l’avait fait, lui, épingler chacune de ses fautes à lui sur sa faute à elle ; parce que c’était comme ça que fonctionnait la vie avec Joshua. La vie tout court ; une faute, et on tombait en mille morceaux. Elle n’aurait juste jamais cru que lui, le type à qui elle avait voué son âme, son cœur, sa fragilité et ses forces, ferait partie d’ceux qui lui graveraient dans le cœur et la mémoire, cette leçon si cruelle.

« J’ai besoin d’ton aide. » fut sa phrase d’entrée, alors qu’elle observait le visage qu’elle aurait voulu voir lointain et étranger, de Joshua. Non, elle n’allait pas lui dire qu’il lui manquait comme l’oxygène lui manquerait si elle asphyxiait. Elle n’allait pas lui dire que la vie sans lui, c’était difficile et douloureux comme les lentes tortures qui hantaient ses cauchemars, des années plus tard. Elle n’allait pas lui dire qu’elle avait envie de lui, de son aide, de sa présence. Qu’elle avait besoin qu’il réponde à ces doutes qu’elle avait, par des mots qui fonctionneraient comme un baume sur son être pour faire disparaître tous ses doutes. Elle n’pouvait pas parler comme ça ; parce qu’elle le haïssait, dans cette part fière de son être – elle n’pardonnait pas et elle n’voulait pas pardonner. Tout comme il semblait qu’il n’lui pardonnerait pas, d’avoir espéré donner un sens à sa vie. D’avoir eu peur, d’avoir eu envie d’autres choses que de lui. Elle au moins, ça n’avait pas été d’un autre homme, d’autres étreintes, d’autres baisers qu’elle avait eus envie. Au contraire, il l’avait tant touchée, tant marquée, qu’elle savait qu’elle n’en avait pas le désir, qu’elle n’en aurait pas la force ; Nora, elle était stupide comme ça, à n’pas faire le deuil d’une histoire morte et enterrée dès la seconde où elle avait passé une porte, juste parce que c’était plus facile d’agir comme un connard que d’essayer. Non elle n’dirait pas ces mots chargés de vérité, Joshua n’les méritait pas ; c’était ce qu’elle se répétait, entre elle-même et son amour-propre. C’était lui qui avait tout foutu en l’air, et si elle avait raison, si les morts revenaient bien à la vie, d’toute manière, qu’y avait-il à sauver ?

-------------

A ses côtés, Diego releva la tête, d’un mouvement silencieux, mais attentif, juste avant que des branches ne craquent dehors. Il y avait quelque-chose dehors ; humain ou non, mort ou vivant, elle n’voulait pas savoir. Non, Nora, tout ce qu’elle fit, c’est ramener l’animal vers elle, le serrant contre son poitrail comme si ça pouvait rendre les battements frénétiques de son cœur plus silencieux. Le chien, lui, il paraissait calme, et c’était bien la seule ancre à laquelle elle se raccrochait : tant qu’il ne se relevait pas, ne se tendait pas, probablement que ça signifiait qu’ils étaient saufs, cachés dans une pièce bien verrouillée – seuls les bris dans la fenêtre à quelques pas de là auraient permis à qui que ce soit d’entrer. Mais si personne n’remarquait sa présence, qui le ferait ? Le doute s’insinua, réflexe glaçant dans tous ses muscles, alors qu’elle serrait les paupières, serrait le métal froid du pied de biche qui l’accompagnait depuis des kilomètres, serrait Diego juste à côté d’elle. Parfois, elle voulait juste disparaître. Elle voulait juste que ‘ça se finisse’ comme ça, sans douleur. Et penser ainsi lui rappelait toujours Joshua, les ténèbres qui les avaient entourés, y’a bien longtemps. Il avait été là pour la serrer contre lui, être cette présence apaisante. Il avait été là, glissant dans ses chairs à chaque battement de son cœur, et son absence, elle la sentait quotidiennement la ruiner, comme si elle n’était rien d’autre qu’une pauvre fille sans défense. C’était pathétique, se dirait-elle volontiers ; elle avait survécu jusque-là, se répéterait-elle alors. Si seulement elle n’avait pas besoin de Joshua, profondément et simplement ; besoin de savoir qu’il était vivant. Besoin de sentir l’air dans ses poumons avoir un sens quand il la gardait en vie. Si elle devait continuer sans lui, alors elle voulait juste que ça s’arrête. Mais si le destin attendait juste de la torturer – la punir un peu avant tout ça, alors qu’il le fasse, qu’il la fasse souffrir, et qu’elle lui rende Joshua. Leur stupide distance froide parfois, leur passé douloureux, la tension insidieuse, sa rancœur tenace à elle, ses silences à lui ; ils étaient vraiment cons, et elle était encore plus conne de s’y accrocher si fermement. Malheureusement, il pouvait la trahir, la briser, tourner la page, lui ; elle n’était rien sans lui, et tant pis pour la stupidité de tout ça. C’était la fin du monde, de toute manière.


Dernière édition par Nora Blake le Dim 6 Nov - 5:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : stephen amell.
▴ inscrit le : 27/10/2016
▴ messages : 800
▴ multi-comptes : absalon, jemma, evey et silas.
▴ points : 731
▴ crédits : scarlett glasses (avatar).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Ven 4 Nov - 20:49

T'ES LA PLUS BELLE DU MOOOOOOONDE :bed: :bed: :bed: :sex: :sex: :sex: :sex: :red: :red: :red: :luv: :bibou: :bibou: :bibou: :bibou: :bibou:
BIENVENUUUUE, ma testeuse :perv: :hihi: :puppy:
BONNE CHANCE POUR TA FICHE ET SI TU AS DES QUESTIONS, JE SUIS DANS TON LIT :hola: :hihi: :keur: :keur: :kissou: :kissou: :kissou: :kissou: :pipou: :pipou: :pipou: :a: :héé: :creep: :creep: :creep: :creep: :eee: :eee: :eee: :eee: :ananas: :ananas: :ananas: :hii: :hii: :hii: :hii: :hii: :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :choc: :choc: :choc: :choc: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :titcoeur: :titcoeur: :titcoeur: :titcoeur: :lilheart; :lilheart; :lilheart; :lilheart; :tinyheart: :tinyheart: :tinyheart: :tinyheart: :tinyheart: :crazy: :crazy: :crazy: :crazy: :bave: :bave: :bave: :bave: :bave: :cute: :cute: :cute: :cute: :cute: :coeur: :coeur: :coeur: :coeur: :luv: :luv: :luv: :luv: :luv: :bibou: :bibou: :bibou: :bibou: :ily: :ily: :ily: :ily: :sex: :sex: :sex: :sex: :sex: :hehe: :hehe: :hehe: :hehe: :hehe: :smile: :smile: :smile: :smile: :lit: :lit: :lit: :lit: :lit: :nuage: :nuage: :nuage: :nuage: :nuage: :luvya: :luvya: :luvya: :luvya: :luvya: :luvya: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :sweet: :sweet: :sweet: :sweet: :sweet: :bisou: :bisou: :bisou: :bisou: :bisou: :douche: :douche: :douche: :douche: :douche: :douche: :douche: :douche: :love: :love: :love: :love: :love: :love: :love: :love: :loov: :loov: :loov: :loov: :loov: :loov: :hug: :hug: :hug: :hug: :hug: :hug: :calinchou: :calinchou: :calinchou: :calinchou: :calinchou: :calinchou: :calinchou: :hiha: :hiha: :hiha: :hiha: :hiha: :hiha: :hiha: :hiha: :hearty: :hearty: :hearty: :hearty: :hearty: :hearty: :hearty: :hearty: :hearty: :hearty: :sheep: :sheep: :sheep: :sheep: :sheep: :sheep: :sheep: :sheep:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Ven 4 Nov - 21:07

ET TOUA T'ES LE PLOUS BIEAU :flirt: :flirt: :flirt: :cutie: :brille: :cutie: :flirt: :flirt: :puppy: :tongue: :bed: :eee: :kissou: :kissou: :kissou: :kissou: :aw: :kissou: :siffle: :keur: :eee: :eee: :bed: :bed: :bed: :bed: :hii: :O.O: :flower: :amen: :amen: :amen: :bed: :bed: :bed: :eee: :cute: :bave: :bave: :bave: :bave: :bave: :tinyheart: :tinyheart: :crazy: :bave: :tinyheart: :ii: :lilheart; :cute: :ily: :ily: :ily: :ily: :bibou: :luv: :cute: :slip: :slip: :bave: :tinyheart: :ii: :crazy: :coeur: :coeur: :coeur: :kiss: :luvya: :lit: :lit: :lit: :lit: :luvya: :kiss: :kiss: :bisou: :lit: :lit: :lit: :lit: :lit: :lit: :lit: :kiss: :luvya: :lit: :bisou:
j'aime être ta testeuse, je testerai tout le reste de toué après :bunny: :lit: :lit: je n'hésiterai pas si j'ai des questions, ILYYYYYY :lit: :douche: :bisou: :baave: :bisou: :lit: :lit: :lit: :lit: :dead: :ily: :luv: :cute: :cute: :cute: :bed: :bed: :eee: :v: :coeur: :slip: :cute: :cute: :bave: :hug: :douche:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : lee pace
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 207
▴ points : 892
▴ crédits : shiya + tumblr
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Ven 4 Nov - 21:31

J'ai fait une crise d'épilepsie en voyant vos messages :O.O: xD
Bienvenue belle soeur ! Bonne chance pour ta fiche :red:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : Holland Roden.
▴ inscrit le : 28/10/2016
▴ messages : 557
▴ multi-comptes : Rhett Mills et Liam Bakh -
▴ points : 707
▴ crédits : hepburns +av
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Sam 5 Nov - 0:31

MON EX, T'ES BONNE AVEC DES LUNETTES :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: :flirt:

_________________

you're lovin' on the psychopath sitting next to you, you're lovin' on the murderer sitting next to you, you'll think, how'd I get here, sitting next to you ? but after all I've said, please don't forget all my friends are heathens, take it slow, wait for them to ask you who you know please don't make any sudden moves, you don't know the half of the abuse. @twenty one pilots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Sam 5 Nov - 1:11

@belle-sœur, l'amour te fait faire des crises d'épilepsie, j'ai compris :creep: :deb: cimeeeeeeeeeeer :angel: :eee:

@mon ex, :flirt: :flirt: :flirt: :flirt: J'SUIS TOUT LE TEMPS BONNE. BYE :flirt: :flirt: :flirt: :lucifer:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : bob morley.
▴ inscrit le : 24/10/2016
▴ messages : 1057
▴ multi-comptes : joshua, jemma, evey et silas.
▴ points : 1893
▴ crédits : electric bird (avatar).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Sam 5 Nov - 1:13

Nora Blake a écrit:
:flirt: :flirt: :flirt: :flirt: J'SUIS TOUT LE TEMPS BONNE. BYE :flirt: :flirt: :flirt: :lucifer:

je confirme :a: :a: :a:

_________________
Even when it's dark, we're gonna shine.
I don't care what's behind us, No one dares to reminds us. I walked alone And there you found me. I was so cold But you surrounded Every single broken part me.Forgot who I could be All alone What I needed, What I needed was you, was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadmanschest.forumactif.com
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Sam 5 Nov - 1:13

:héé: :hihi:

:bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :bed: :bed:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Sam 5 Nov - 12:43

Bienvenue sur le forum miss et bonne chance pour ta fichounette. :brille: :brille:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Sam 5 Nov - 16:35

merci :flirt: :flirt:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Sam 5 Nov - 16:57

Emily ! :red: :hehe:
Bienvenue sur le fofo (même si en vrai t'étais là avant moi :mdr:) et bon courage pour ta fiche :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Sam 5 Nov - 21:29

merciiiiiiiii :amen: :v:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : stephen amell.
▴ inscrit le : 27/10/2016
▴ messages : 800
▴ multi-comptes : absalon, jemma, evey et silas.
▴ points : 731
▴ crédits : scarlett glasses (avatar).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Dim 6 Nov - 11:42

elle est parfaite ta fiche, évidemment :flirt: :brille: :hihi:

félicitations, tu es validé(e) !
oueh, t'as trop la classe gros

Te voilà validé et en prime t'as des gifs rigolos, que demander de plus ? Si tu en veux plus des gifs va ici, c'est drôle (attention aux spoilers par contre). Bref sinon à part ça quoi faire quand on est validés ? Tout est très simple mon petit Tout d'abord, je te conseille d'aller voir dans le bottin des avatars, si on ne t'as pas oublié, parce que malheureusement, ça arrive des fois. Ensuite, tu peux aller te créer une fiche de liens, parce que se trouver des liens, c'est cool. Si ton personnage fait partie d'un camp tu peux aller recenser ton rôle, mais aussi ton habitation. Tu vas pouvoir également te renseigner sur le système de points et rejoindre, si tu veux, une des missions disponibles. Il t'es également possible de créer un scénario ou des pré-liens. Sur cette avalanche de liens assez chiants, on te propose d'aller jeter un coup d’œil dans le flood pour t'amuser avec les autres membres du forum. Pour finir, n'hésite pas à promouvoir le forum, ça peut aider et c'est fort sympathique :hearty:

Voilà :sheep: maintenant tu es validé, tu peux tracer ta route parmi nous :hiha: on espère vraiment que tu te plairas sur le forum et si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous envoyer un petit message :nuage: :luvya: :sweet:

_________________
I'm no good without you
Temperature is dropping, temperature is dropping, I'm not sure if I can see this ever stopping, Shaking hands with the dark parts of my thoughts, no. You are all that I've got, no. I want the markings made on my skin, To mean something to me again. Hope you haven't left without me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   Dim 6 Nov - 11:44

Merciiiiiiiii :bed: :amen: :kissou: :kissou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (nora), did you really think you can burn me?   

Revenir en haut Aller en bas
 

(nora), did you really think you can burn me?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Azénora
» [Présentation] Logane Nora Waldorf ~
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» Pique-nique improvisé [ PV Nora & Irving]
» Nora Weaver
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dead man's chest :: 
SAVE THE LAST ONE.
 :: family matters :: Welcome to the Tombs
-
Sauter vers: