AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.   Ven 4 Nov - 22:18

James Gabriel Campbell
Et la lune tomba amoureuse du soleil.

The Day Will Come When You Won't Be
nom : Campbell, un nom qui ne veut plus rien dire de nos jours, comme un murmure emporté par le vent glaciale de l’hiver. prénom : James, le prénom de ce grand-père qui n’a jamais cessé de te soutenir. Gabriel, tel l’ange que tu n’as jamais été. âge : Vingt-six années d’existence, tu aurais préféré mourir plutôt que de vivre cet enfers. date et lieu de naissance : Miami, alors que les chaleurs arides du mois d’Aout frappait les terres et les plages de cette ville de strasses et paillettes. nationalité : Américain, tes papiers et ton accent ne mentes pas. origines : Bien que ton père soit Américain, ta mère elle porte le fier sang espagnole. situation civile : Autrefois fiancé à un homme, tu es désormais célibataire face à sa mort tragique et récente.  ancien métier : Riche héritier, tu étais néanmoins encore aux études à Harvard avant que l’enfer n’atteigne ton univers. ancien lieu d'habitation : Miami, tu vivais dans l’une de ces luxueuses habitations dont beaucoup rêvaient autrefois. campement actuel : Tu as trouvé refuge dans le camp de fernley groupe : the next worl crédits : Tumblr - Shiya.  

just survive somehow •

(001), Cœur brisé sous le poids de pertes bien trop nombreuses, tu as décidé de te renfermer sur toi-même. Ton regard trahi bien des souffrances, bien des douleurs, mais jamais tu ne parles de ce passé qui ne cesse de te tourmenter encore et encore. (002), Quand la douleur devient bien trop dure à gérer, tu t’éloignes de ton univers, tu sens l’amertume compresser ton âme. Tu aimerais vaciller, partir, fuir mais tu n’y parviens pas. Alors, tu joues de cette guitare que tu as sauvée il y a quelques mois, tu écris, tu dessines. Seuls moyens pour toi de ne pas flancher. (003), Tu es un homme assez silencieux, mystérieux mais nullement méprisable. Tu as juste décidé de ne pas t’attacher à quiconque, surtout pas dans ce niveau monde. Loyale envers les tiens, tu n’as néanmoins pas l’habitude d’avoir ta langue dans ta poche quand quelque chose te déplaît, chose qui te valut de te faire expulser de Fallon. (004), Étrange coup du sort, avant que l’enfers ne se déchaine sur terre, tu avais appris à te battre sous la demande de tes parents. Sport de combat, maniement de diverses armes, ça t’a permis de survivre dans ce nouvel univers. (005), Autrefois, tu avais deux sœurs et trois frères, tous morts au fur et à mesure. Tantôt tués par des rôdeurs, tantôt dans un accident ou encore d’une infection. Tu as perdu tous ceux que tu aimais et même ce fiancé dont tu étais éperdument amoureux, il y a de cela quatre mois. (006), La cuisine est un art que tu manies facilement, élégamment et d’une simple boite de conserve, tu peux faire un repas digne de ce nom. (007), D’une grande intelligence, tu as l’esprit stratège et calculateur, généralement de bon conseil, tu es également d’un calme olympien ce qui peut en perturber plus d’un.(008), Le café te manque cruellement, étant autrefois complètement accro à ce breuvage délicieux. (009), Parfois trop sentimentale, tu peux rapidement t’éprendre d’une personne. Sous tes airs d’homme froid et distant, il n’est pas difficile de te faire vaciller. (010), Bisexuel, tu n’as jamais caché ta sexualité. Autant attiré par les jolies demoiselles que les Messieurs, tu ne te fies pas au physiquement mais bien à la mentalité des gens.

(ne répondez qu'à une seule des deux questions, celle qui concerne votre personnage, effacez l'autre et ces quelques explications une fois celles-ci lues).

(camps) • depuis combien de temps êtes vous dans votre camp ? Quel rôle avez vous dedans ?

Trois mois. Il y a trois mois que tu as rejoint Ferley, essayant de trouver un endroit qui serait plus juste, moins stricte que ce camp qui te mit généreusement dehors. Tu avais le cœur brisé, l’esprit embrumé, pourtant, ils t’accueillirent comme l’un des leurs sans te poser de questions, sans te juger également. Depuis, tu considères ceux-ci comme ta famille, comme ceux que tu dois protéger. Et pour ça, tu es devenu Récupérateur, allant et venant dans les rues, cherchant de quoi vous nourrir ou encore, tout ce qui pourrait être utilisé au camp. Tu n’as pas peur de sortir, à vrai dire, si tu dois mourir et bien, tu crèveras sans soucis. Ton âme est trop atteinte pour que tu tiennes encore réellement à la vie, néanmoins, tu ne mets pas celle-ci en danger impunément. Si la douleur te tue, tu n’es pas suicidaire pour autant. Alors, c’est armé de ton arbalète et de ta hachette que tu arpentes les rues, croisant souvent des rôdeurs que tu dois éliminer.



Chikita || prout
ft. Matthew Daddario || personnage inventé.

âge : 25 ans fuseau horaire : Belgiquefréquence de connexion : 6/7 où avez vous connu le forum : par bazzart avis & suggestions :  :ananas:  :ananas: votre mot de la fin :  :bed:  :bed:


Dernière édition par James Campbell le Lun 28 Nov - 12:27, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.   Ven 4 Nov - 22:19

we are the walking dead
UNE CITATION ICI, METTRE UNE CITATION, CE QUE VOUS VOULEZ.

« Cher Journal,

Une fois de plus je t’écris sur des pages parfois jaunies, parfois plus blanches. Le temps s’écoules d’une façon bien différente depuis quelques mois, comme mi au ralenti alors que notre préoccupation première est de survivre. Comment cela a-t-il commencé ? Je ne saurais le dire. Je me souviens de cette panique générale qui s’est emparée de la ville où nous habitions, des cris, des morts qui se relevaient sans que nous ne sachions rien y faire. Souvent, je repense aux films d’horreur que j’ai longuement regardés en compagnie de mes sœurs, m’amusant à les faire crier d’horreur. A présent, je regrette, seigneur comme je regrette. Je n’ai plus personne. Mathias me dit qu’il est encore là, qu’il ne me quittera pas de sitôt. J’aimerais le croire, mais dans ce nouveau monde, les êtres aimés meurent si facilement. J’aimerais le croire, mais ces nuits passées à ses côtés, me font croire que c’est la dernière. Fallon est loin d’être le paradis que j’attendais. Trop de règles, une façon de voir les choses que j’apprécie moyennement. Math ne veut pas partir, refusant de plonger une nouvelle fois dans l’Enfer de dehors. Je le comprends, pour lui, je me tais et je ravale ma fierté pour nous éviter des ennuis. Nous avons fêté nos deux ans de fiançailles, mais cela veut-il encore dire quelque chose alors que le mariage n’existe plus ? Je me pose tellement de questions dont je ne trouve pas de réponse. J’ai le cœur en miette, l’espoir, doucement, s’efface, glisse de mon corps pour ne laisser qu’un vide béant, un trou sans fond. J’ai du mal à rester debout et, parfois, il y a des jours où je regrette d’être encore en vie. Ils me manquent tous tellement. Maman et papa, Nathan et Charles, Célestine et Aurora… Trop de morts pour rien. Au moins, ils n’ont plus à vivre l’enfer comme nous. »

****

« C’était censé être une putain de mission de routine ! Je lui avais dit de rester au camp, il ne m’a pas écouté, préférant rester avec moi. Il voyait bien que je n’allais pas bien depuis quelque temps, que j’avais tendance à m’éloigner de lui ou des autres. Ce con en a toujours fait qu’à sa tête et ça lui a coûté la vie. Il m’avait juré de rester à mes côtés, de ne jamais m’abandonner. Il m’avait juré de ne jamais mourir, de ne pas se faire mordre. Il n’avait pas les compétences nécessaires. Mathias n’a jamais été doué pour se battre, ça, c’était mon job. Et maintenant, que vais-je devenir ? Comment suis-je censé avancer ? Plus rien ne me retiens, mais je me connais, je ne vais rien tenter pour mettre fin à mes jours. Je me sens vidé, épuisé mentalement, complètement vide. Je n’en peux plus, même respirer est devenu douloureux et les larmes ne cessent de couler sur les feuilles de papier. Il était mon roc, mon soutien, cette lumière qui éclairait notre univers si sombre. J’aurais dû le protéger…Oui, j’aurais dû être là pour l’empêcher de se faire dévorer, mais quand je suis arrivé, il était trop tard. Je me souviendrais à jamais de ce regard implorant qu’il me lançait, de cette main tendue vers moi alors que je hurlais pendant qu’on me tirait en arrière. Je les déteste, je les déteste tous ! »

****

« Cher Journal,

J’ai bouffé une de leurs précieuses règles, inconsciemment, je pense que je cherchais à ce qu’ils me mettent dehors. Dans un sens, en partant de moi-même, j’aurais eu l’impression de bafouer la mémoire de Mathias. J’ai trouvé refuge à Fernley, ne sachant pas où aller d’autre. Vivre à l’extérieur est bien trop pénible, je ne me vois pas continuer seul, sans un abri où me sentir plus ou moins en sécurité. Je suis vidé mentalement, mais je dois faire avec. Les mois se sont écoulés depuis sa mort, depuis leurs morts, mais les cauchemars me hantent encore. Souvent, je me réveille la nuit en étouffant un cri, le corps tremblant, la sueur parsemant mon corps comme si je venais de courir des kilomètres. La douleur, elle ne disparaît pas, elle reste ancrée en moi comme une ultime souffrance qui jamais ne s’effacera. Beaucoup ont tenté de me parler, d’apprendre à me connaître. Je n’y arrive pas. J’ai l’impression que si je m’ouvre, je vais davantage sombrer, de ce fait, je préfère m’isoler en quelque sorte et parler le moins possible. J’apporte ma contribution au camp comme Récupérateur, cherchant à survivre comme je peux. Et encore, survivre est un bien grand mot. Si les morts n’éprouvent rien, je pense que je ne suis pas loin de leur état… Quoi que, je ne suis qu’une enveloppe charnelle envahie de souvenirs cuisants et d’une douleur sans fin. »


Dernière édition par James Campbell le Sam 5 Nov - 0:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : lee pace
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 207
▴ points : 892
▴ crédits : shiya + tumblr
MessageSujet: Re: James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.   Ven 4 Nov - 22:25

Bienvenue ! :red:
Bonne chance pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : stephen amell.
▴ inscrit le : 27/10/2016
▴ messages : 800
▴ multi-comptes : absalon, jemma, evey et silas.
▴ points : 731
▴ crédits : scarlett glasses (avatar).
MessageSujet: Re: James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.   Ven 4 Nov - 22:25

Bienvenuuuuuue :red: bonne chance pour ta fiche :flirt: :brille: :puppy: si tu as des questions, n'hésite pas :bave: :tinyheart: :coeur:

_________________
I'm no good without you
Temperature is dropping, temperature is dropping, I'm not sure if I can see this ever stopping, Shaking hands with the dark parts of my thoughts, no. You are all that I've got, no. I want the markings made on my skin, To mean something to me again. Hope you haven't left without me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.   Ven 4 Nov - 23:39

Merci beaucoup :a: :bed:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : Holland Roden.
▴ inscrit le : 28/10/2016
▴ messages : 557
▴ multi-comptes : Rhett Mills et Liam Bakh -
▴ points : 707
▴ crédits : hepburns +av
MessageSujet: Re: James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.   Sam 5 Nov - 0:33

BIENVENUE SUR LE FORUM :keur: :hola: :brille: :puppy: :hihi: :héé: :hii:
je ne connais pas le gars sur ton avatar #aucuneculture mais il est, ma foi, fort beau :hii: bon courage pour ta fiche, n'hésite pas si tu as la moindre question !

_________________

you're lovin' on the psychopath sitting next to you, you're lovin' on the murderer sitting next to you, you'll think, how'd I get here, sitting next to you ? but after all I've said, please don't forget all my friends are heathens, take it slow, wait for them to ask you who you know please don't make any sudden moves, you don't know the half of the abuse. @twenty one pilots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
member ▴ Everything Dies.
▴ avatar : ebr.
▴ inscrit le : 04/11/2016
▴ messages : 896
▴ multi-comptes : kara & jax.
▴ points : 1192
▴ crédits : @vintage love (avatar), tumblr (gifs), mary-w. (codes).
MessageSujet: Re: James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.   Sam 5 Nov - 1:20

bienvenuuuuue :brille: :):
bonne chance pour ta fiche :hii:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ▴ Keys to the Kingdom.
▴ avatar : bob morley.
▴ inscrit le : 24/10/2016
▴ messages : 1057
▴ multi-comptes : joshua, jemma, evey et silas.
▴ points : 1893
▴ crédits : electric bird (avatar).
MessageSujet: Re: James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.   Sam 5 Nov - 1:29

je valide :puppy: :brille: :brille: :flirt:

félicitations, tu es validé(e) !
oueh, t'as trop la classe gros

Te voilà validé et en prime t'as des gifs rigolos, que demander de plus ? Si tu en veux plus des gifs va ici, c'est drôle (attention aux spoilers par contre). Bref sinon à part ça quoi faire quand on est validés ? Tout est très simple mon petit :tinyheart: Tout d'abord, je te conseille d'aller voir dans le bottin des avatars, si on ne t'as pas oublié, parce que malheureusement, ça arrive des fois. Ensuite, tu peux aller te créer une fiche de liens, parce que se trouver des liens, c'est cool. Si ton personnage fait partie d'un camp tu peux aller recenser ton rôle, mais aussi ton habitation. Tu vas pouvoir également te renseigner sur le système de points et rejoindre, si tu veux, une des missions disponibles. Il t'es également possible de créer un scénario ou des pré-liens. Sur cette avalanche de liens assez chiants, on te propose d'aller jeter un coup d’œil dans le flood pour t'amuser avec les autres membres du forum. Pour finir, n'hésite pas à promouvoir le forum, ça peut aider et c'est fort sympathique :hearty:

Voilà :sheep: maintenant tu es validé, tu peux tracer ta route parmi nous :hiha: on espère vraiment que tu te plairas sur le forum et si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous envoyer un petit message :nuage: :luvya: :sweet:

_________________
Even when it's dark, we're gonna shine.
I don't care what's behind us, No one dares to reminds us. I walked alone And there you found me. I was so cold But you surrounded Every single broken part me.Forgot who I could be All alone What I needed, What I needed was you, was you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadmanschest.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.   

Revenir en haut Aller en bas
 

James ➸ Et les morts ne firent que bouffer les vivants.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants.
» Le vrai tombeau des morts est le cœur des vivants.
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» Tuto pour peindre les morts.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dead man's chest :: 
SAVE THE LAST ONE.
 :: family matters :: Welcome to the Tombs
-
Sauter vers: